Auto

Quel document pour vendre un scooter ?

Si vous prévoyez de vendre votre vélo, veuillez noter que ce processus nécessite un certain nombre de documents pour réussir. 3 documents obligatoires doivent être fournis à l’acheteur. Quels sont ces documents ? ****** 0

Gray carte

Sans la carte grise de la bicyclette, il ne sera pas possible de l’éduquer. Il doit être remis à l’acheteur dans tous les cas. Avant de lui donner, il doit être perforé et entrer les mots « assigné » ou « vendu », suivi de la date et de l’heure de l’achèvement de la commande. Votre signature doit également être jointe à celle-ci. Enfin, sur la carte grise, faites attention au kilométrage exact au moment de la vente.****** 1 Les modèles de cartes grises à jour comprennent un bon amovible qui doit être rempli et conservé par le vendeur après la vente. Sur ce bon, l’acheteur doit indiquer son nom et son adresse.

Lire également : Quelle est la meilleure cire pour voiture

Certificat de non-gage

A lire en complément : Quel monospace choisir pour 10 000 euros ?

Le certificat de nantissement ou « Simple Administrative Situation Certificate » est un document qui certifie que votre moto n’est pas tenue de s’opposer au transfert du certificat d’immatriculation. Document délivré plus tôt à la préfecture et reçu le certificat de gage est fait en ligne. L’ensemble du processus se déroule sur Internet et est complètement gratuit.

Formulaire Cerfa

Ce troisième document, indispensable lors de la vente d’une moto, doit être complété par l’acheteur et le vendeur. Le formulaire Cerfa pour la vente de la moto est n° 15 776. Ce document, également appelé certificat de tâche, doit être rempli en deux exemplaires, et chacun des protagonistes doit en conserver une copie après la tâche. Vous pouvez le télécharger depuis https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R20300.

Si vous souhaitez changer votre moto, vous devez fournir à l’acheteur la carte grise du véhicule, un certificat de fixation et le niveau de formulaire n° 15 776. Il convient de noter que la même chose s’applique dans le cas d’un transfert gratuit (dans le cas d’un don). En plus des pièces obligatoires, l’acheteur peut demander des documents supplémentaires. En particulier, il peut exiger : le contrôle technique, une déclaration de vente, le livret du suspect de motocyclette.