Actualité

D’où vient la tradition de la robe de mariage blanche ?

Robe de mariage blanche

L’institution du mariage a toujours eu ses spécificités. La robe de mariage blanche est comme une règle imposée aux mariées. Pourtant, il n’est écrit nulle part, qu’un mariage sans robe blanche n’est pas un vrai mariage. Nous allons à la découverte de la provenance de la tradition et du secret que renferme la robe de mariage blanche. Quand on voit aujourd’hui des mariées qui portent des robes de mariage d’une autre couleur, on s’étonne parfois. On se rend cependant compte qu’un mariage est beau quelle que soit la couleur de la robe de mariage.

La tradition de la robe de mariage blanche

Robe traditionnelle

A lire en complément : Cigarette E qui provoque la toux ?

La tradition de la robe de mariage blanche remonte à la civilisation romaine. Chez les Romains, les femmes avaient pour habitude de porter pour leur mariage, une robe blanche. Dans le temps, elle n’était pas comme les robes blanches d’aujourd’hui. Les robes blanches, aujourd’hui, sont modernisées et surtout faites avec des tissus plus beaux. Pour votre mariage, vous pouvez de nos jours porter une robe de soirée pas cher. Avant, cela n’était réservé qu’à la haute société. La robe de mariage traditionnelle ressemble plus à la robe de soirée longue et simple d’aujourd’hui.

La tradition de la robe de mariage blanche découle aussi des croyances de certaines régions et parfois de certaines croyances religieuses. La couleur blanche était adoptée parce qu’elle signifie la pureté, la virginité, et même l’innocence. C’était une façon pour ceux qui y croyaient d’être sûr de faire un mariage heureux.

A découvrir également : Automobile : une Ford Fiesta transformée en voiture amphibie

Dans certaines régions, la robe blanche n’était réservée qu’aux riches, car elle était signe d’aisance. On ne pouvait la porter que pour le mariage parce que le blanc se salit assez vite. Il n’y avait que les personnes riches qui pouvaient s’offrir le luxe de porter un vêtement une seule fois peut-être dans une vie.

La robe de mariage moderne

De nos jours, la robe de mariage de couleur blanche a perdu de sa superbe. Les mariées ne considèrent plus la robe blanche comme une obligation. Les designers sont plus ouverts d’esprit et proposent des modèles et des couleurs plus prononcées. Même la couleur noire a su trouver sa place dans l’institution du mariage.

Les designers comme Vera Wang sont les références en matière de robe de mariage dernière génération. On retrouve aujourd’hui dans leurs collections, des robes de mariages rouges vif, rouges au vin, noires, roses, etc. Ces designers ont pris de vrais risques, mais les mentalités ont changé. Utiliser une couleur autre que la couleur blanche ne fait plus de vous une personne anormale. Bien au contraire, c’est une façon d’exprimer vos goûts et votre personnalité.

Robe moderne

Si pour votre mariage, vous avez envie de vous vêtir d’une robe d’une autre couleur que le blanc, alors, foncez. Gardez en tête que vous n’avez pas besoin de plaire. C’est votre mariage et votre bonheur est ce qui compte le plus. Tant que vous vous sentez à votre aise avec la couleur de votre robe, il ne vous reste qu’à marcher vers l’autel la tête bien haute.

L’évolution de la signification de la robe blanche à travers l’histoire

La robe blanche pour le mariage est devenue une tradition occidentale, mais elle ne l’a pas toujours été. Jusqu’au XIXe siècle, les mariées portaient des robes riches et colorées. La couleur de la robe dépendait souvent du statut social de la mariée plutôt que d’une signification symbolique.

C’est en 1840 que tout a changé lorsque la reine Victoria épousa Albert de Saxe-Cobourg-Gotha dans une robe blanche ornée de dentelle. Cette robe est considérée comme étant le point culminant d’une tendance qui a vu les robes blanches gagner en popularité depuis plusieurs décennies.

Au fil des années, la signification symbolique associée à la robe blanche a évolué. Au début du XXe siècle, on croyait qu’elle représentait l’amour pur et la virginité, ce qui expliquait pourquoi il était mal vu pour une femme divorcée ou veuve de porter cette couleur lors d’un deuxième mariage.

<img class='aligncenter size-full wp-image-580' src='https://www.eurozine.be/wp-content/uploads/L-evolution-de-la-signification-de-la-robe-blanche-a-travers-l-histoire.jpg' alt='L'évolution de la signification de la robe blanche à travers l’histoire’/>

L’évolution de la signification de la robe blanche à travers l’histoire.


Depuis quelques décennies maintenant, les femmes ont pris leur liberté quant au choix mais aussi aux traditions autour du mariage : elles se marient en pantalon, en jupe courte ou de couleurs non-blanches. Aujourd’hui, la robe blanche est plus souvent choisie pour sa beauté esthétique que pour une signification symbolique particulière et c’est tant mieux.

Peu importe la couleur de votre robe de mariage. Ce qui compte le plus, c’est que vous vous sentiez belle et à l’aise dans ce que vous portez lors du jour le plus important de votre vie.

Les alternatives à la robe de mariage blanche dans les cultures du monde entier

Bien que la robe de mariage blanche soit une tradition occidentale bien établie, cela ne signifie pas que d’autres cultures n’aient pas développé leurs propres traditions et alternatives. Dans certaines parties du monde, les mariées portent des robes colorées et ornées de motifs complexes qui reflètent leur culture et leur patrimoine.

Au Japon, les mariages sont souvent célébrés avec des kimonos en soie appelés uchikake. Ces robes sont souvent très colorées et comportent des broderies élaborées. Les couleurs vives représentent la joie et l’optimisme pour le futur du couple.

En Inde, les tenues de mariage varient selon les régions. Les plus connues sont probablement les saris rouges ou dorés portés par les épouses hindouistes dans certaines parties du pays mais il existe aussi d’autres styles comme le Lehenga Choli au Rajasthan ou encore le Panjabi suit au Pendjab indien.

Dans certains pays africains tels que le Ghana, le Nigéria ou encore l’Afrique Du Sud, les mariages traditionnels impliquent souvent des tenues colorées. Les femmes peuvent porter des boubous en wax imprimé africain tandis que les hommes opteront pour un agbada ou un dashiki.

• En Espagne, il est courant pour la mariée de porter une mantilla espagnole associée à un peigne ornemental fixant surmontant son voile ;
• En Grèce, on retrouve notamment la ‘Foustanela’, cette jupe plissée traditionnelle portée par les deux époux lors de la danse du mariage ;
• En Russie, la robe de mariée est rouge. Elle symbolise le bonheur et l’amour dans la culture russe.

Bien sûr, ce ne sont que quelques exemples des traditions vestimentaires lors des célébrations de mariage à travers le monde. Cela montre seulement que même si certaines traditions se répandent mondialement (la robe blanche), celles propres à chaque pays ou région continuent d’être célébrées en mettant en avant leurs couleurs et leurs patrimoines culturels respectifs.

Dans un monde où il y a une richesse incommensurable de cultures différentes, ces alternatives aux robes blanches occidentales nous rappellent qu’il n’y a pas une seule façon ‘correcte’ ou ‘traditionnelle’ pour se marier. Chaque couple peut trouver son propre style unique pour refléter leur amour et leur personnalité lors du jour le plus important de leur vie.