Immobilier

Qui doit payer l’assurance habitation dans une succession en cours ?

Dans toutes les mesures administratives qui doivent être prises lors de la perte d’un être cher, nous revenons à l’objet de l’assurance des biens du défunt, un sujet complexe et qui est l’un des « irritants » aux héritiers qui trouvent parfois difficile de comprendre que vous devez continuer à payer contributions pour assurer les biens.

A lire en complément : Le CRM immobilier intelligent par exellence !

Il convient de noter que lesbiens immobiliers appartenant au défunt ou l’automobile, par exemple, doivent continuer à être assurés avec les mêmes garanties après le décès de l’abonné,le moment de la propriété . En contrepartie des garanties conservées, les primes d’assurance doivent être honorées afin d’éviter la résiliation du contrat.

Au cours d’une succession, les formalités de partage sont parfois longues et sinueuses, surtout lorsqu’il y a des tensions dans la famille. Parfois, le les héritiers refusent de payer les cotisations d’un bien parce qu’ils ne savent pas encore à qui elle reviendra.

A lire en complément : Une solution immobilière qui convient bien aux golfeurs

Afin d’éviter de se retrouver avec des cotisations impayées et des crédits sur des biens qui ne sont plus assurés en raison d’impayés, nous préférons aujourd’hui informer les héritiers mais aussi le notaire de la nécessité de payer des cotisations , même si vous ne partagez pas les actifs dans la banque avant apporter des modifications au compte payeur.

Comme il est indiqué dans l’article relatif aux diverses mesures à prendre, il est nécessaire de veiller à ce que tous les transferts de propriété des biens du défunt soient effectués et que ces biens soient assurés conformément aux dispositions.

A la fin de la succession, et selon la division de la propriété réalisée, l’héritier nouveau propriétaire de la propriété a la possibilité de :

  • Exiger des modifications aux contrats en concluant un nouveau contrat en son nom. Les contrats au nom de la personne décédée prendront fin à la date de signature du nouveau contrat.
  • Exiger la résiliation des contrats conclus par le défunt.

Attention, pour permettre la résiliation du contrat de logement ou de voiture, vous devez fournir à l’assureur un ensemble de documents justifiant votre statut de propriétaire :

  • Une lettre d’intention signée mentionnant la demande de résiliation du contrat
  • Une copie du certificat de vente ou de cession du bien
  • Un certificat d’assurance pour le compte de l’héritier précisant la date d’entrée en vigueur du nouveau contrat,si le bien a été assuré dans une autre société.

Nos domaines de consultation Les assurances sont là pour vous aider dans les étapes suivantes :

Pour tout changement de contrat, composez le 05.59.12.75.75 (du lundi au vendredi de 8h30 à 19h30 et le samedi jusqu’à 16h00)

Pour résilier le contrat, composez le 09.69.32.64.40.