Santé

Tout ce que vous devez savoir sur le vaccin Astrazeneca

Plusieurs vaccins destinés à la lutte contre la COVID-19 sont depuis quelque temps à l’étude dans certains pays. Le vaccin Astrazeneca fait partie de ce lot de vaccins anti COVID-19 et sert à prévenir la maladie causée par le coronavirus du syndrome aigu sévère 2 (SRAS-CoV-2). Avec la situation sanitaire critique dans le monde, il est important d’avoir une connaissance approfondie sur le fonctionnement, le mode d’administration et les effets secondaires de ce vaccin. Découvrez les détails ici.

Vaccin Astrazeneca : composition

Ce vaccin est composé d’ingrédients médicinaux et non médicinaux. Le vecteur viral à adénovirus est l’ingrédient médicinal. Quant aux ingrédients non médicinaux, il s’agit de l’acide éthylènediaminetétracétique, du chlorhydrate, de L-histidine monohydraté, du dichlorure de magnésium hexahydrate, du polysorbate 80, du chlorure de sodium, du saccharose, de l’éthanol, du L-histidine et d’eau pour injection.

Lire également : Refaire son visage

Comment fonctionne le vaccin Astrazeneca ?

Le vaccin d’Astrazeneca utilise un procédé traditionnel de vecteur viral. Il s’agit de faire recours à un autre virus peu virulent comme support : l’adénovirus de chimpanzé. Notons que ce virus n’est pas celui qui donne la COVID-19, mais fait partie des formes de virus qui causent le rhume. L’adénovirus a été modifié au laboratoire où un ajout d’une partie du virus responsable de la COVID -19 a été fait. Ainsi injecté dans le corps, le virus modifié fabrique la protéine de spicule du SARS-CoV-2 qui ne rend pas malade, mais favorise une forte réaction immunitaire du corps. Découvrez ici toutes les news sur la crise sanitaire que traverse le monde entier. 

Qui peut en recevoir ?

A découvrir également : Des solutions naturelles pour soulager l'arthrose

Le vaccin Astrazeneca est disponible pour tous les professionnels de la santé, qu’ils soient salariés ou libéraux. Il est ensuite très recommandé aux personnes âgées de 50 ans et plus. Sans oublier ces personnes âgées qui ont certaines affections comme le diabète, l’insuffisance rénale chronique, le cancer, l’hypertension artérielle, l’insuffisance respiratoire, l’obésité, l’insuffisance cardiaque…

Vaccin Astrazeneca : mode d’administration

Pour une bonne efficacité du vaccin, il faut recevoir deux doses de 0,5 ml avec une dose initiale et une autre dose 4 à 12 semaines plus tard. Ces deux injections se font dans le muscle du bras. Il faut noter que ce n’est qu’après deux semaines que le corps peut développer une immunité contre le virus du COVID-19. Cette immunité est prouvée par une efficacité d’environ 62 % dans la prévention de la forme symptomatique. Ceci n’est possible qu’après avoir rigoureusement reçu les deux doses.

Effets secondaires

Comme c’est le cas pour les vaccins, des effets secondaires sont également observés au cours des essais cliniques. Il s’agit notamment des frissons, de la fièvre, de la fatigue et d’une douleur au point d‘injection. Ces effets secondaires étaient légers et sont sans inconvénient pour la santé. Néanmoins même s’ils sont rares, des effets secondaires plus sévères comme une réaction allergique peuvent être observés. Si vous êtes sujet à une allergie quelconque, il est important d’en discuter avec votre médecin avant de recevoir le vaccin.

Basé sur l’adénovirus, l’Astrazeneca est injecté en deux doses pour plus d’immunité et n’a pas d’effets secondaires majeurs. Il est surtout recommandé aux personnes de 50 ans et plus.