Santé

Comment perdre 2 kilos rapidement ?

Cela peut sembler facile pour certains, ou difficile pour d’autres. Dans tous les cas, il est bien possible de perdre 2 kg rapidement. A seule fin de vous débarrasser de l’eau et des déchets que votre corps retient. En réalité, bon nombre de personnes sont insatisfaites de leur poids. Ainsi, la base pour perdre du poids est d’augmenter « les sorties d’énergie » et/ou de baisser « les entrées ». Il faut cependant accepter que cela prenne du temps. Découvrez dans la suite de cet article quelques astuces pour perdre 2kg  rapidement.

Evitez de grignoter pour perdre quelques kilos

Pour ceux qui souhaitent s’y prendre seul, tout d’abord vous démarrez par un petit déjeuner substantiel et rassasiant. Ainsi, vous devez privilégier le pain à l’ancienne ou complet (ni pain blanc, ni pain de miel). De surcroit, vous pouvez aussi pendre un produit laitier pas trop gras, de préférence type yaourt. Optez également pour le fromage blanc à 3% MG, ou œuf, jambon, fruit plutôt que les jus de fruits et boissons non sucrées.

A découvrir également : Tout savoir sur la téléconsultation en Europe

Vers midi, au lieu de commander un plat au besoin, apportez plutôt de la maison un laitage et un fruit comme complément. Ainsi, pour bien caler, chaque repas doit contenir des protéines (la viande, le poisson, des œufs et/ou un produit laitier). N’oubliez pas surtout les fibres (les crudités, des légumes cuits). En plus, il y a également des glucides complexes (le pain, et/ou féculents : les pâtes, le riz, et légumes secs). Evitez cependant de sauter les repas. Optez plutôt pour un décalage d’une heure ou 2.

Pensez également à prévoir une collation dans l’après-midi, si possible dans la matinée en fonction de votre rythme et vos horaires de repas. Retenez surtout que « goûter n’est pas grignoter ». En effet, lorsqu’on mange par faim, il n’y a pas de risques de prises de poids. Vous avez la possibilité d’alterner fruits, pain, laitages et fromages frais.

A lire en complément : Des solutions naturelles pour soulager l'arthrose

Evitez les boissons sucrées et l’alcool

En vérité, il n’y a rien de pire que les calories liquides. A vrai dire, elles ne nourrissent pas. Que ce soit le vin, ou le soda, vous devez l’éviter le temps d’atteindre votre objectif fixé. Idéalement, un petit verre de vin (100 ml) équivaut à 70 kcal. Ainsi, une canette de soda (330ml) vaut 140 kcal. Enfin un cocktail alcool fort/boisson sucrée (200 ml) vaut 175 kcal.

Toutefois, si vous aimez consommer l’alcool, les boissons sucrées ou du jus de fruit, limitez-vous aux occasions conviviales. Ce qui se traduit généralement par un repas festifs en famille ou entre amis. Changez votre consommation quotidienne en optant pour des eaux pétillantes. Ou encore des eaux aromatisées non sucrées, des sodas et autres boissons light ainsi que du jus de tomate.

Cuisinez vous-même vos repas

En général, quand vous préparez vous-même, vous disposez d’un repas moins gras et moins salé. Certes, cela ne fait pas maigrir, mais ce repas est bien adapté pour votre organisme. Toutefois, certains plats du commerce sont riches en lipides et en graisses. Ces types d’alimentation vont sans doute vous permettre de gagner plus d’énergie. En bref, 9 kcal par gramme, contre 4 kcal pour les glucides (sucres). Quant aux personnes qui ne savent pas préparer ou ne disposent de temps pour cuisiner, il existe des produits saints prêts à consommer ou à réchauffer. Ainsi, vous retrouverez sur le marché (crudités en sachet, légumes en conserves ou précuits à vapeur surgelés). De plus, il y a des purées de légumes nature surgelées, ainsi que les papillotes de poisson surgelées.

Manger moins sucré pour perdre du poids

Généralement, il est impossible pour certaines personnes de terminer un repas sans aliment sucré. Ainsi, il y a un réel souci avec les aliments sucrés tels que glaces, pâtisseries, biscuits. Par conséquent, ces repas peuvent être gras et au final très énergétiques (220 kcal le cône, 400 à 450 kcal les 100 g de friandises). La solution idéale est tout simplement de réduire leur consommation. Vous pouvez vous limiter à deux ou trois épisodes de consommation par semaine durant les repas conviviaux.