Les derniers développements dans le secteur européen des dispositifs de CFAO

Le secteur européen des dispositifs CFAO est aujourd’hui en plein essor. En effet, le domaine est aujourd’hui tiraillé par deux grandes tendances qui sont contradictoires. Les deux seront déterminantes pour l’avenir. Pour des pays de l’Europe méridionale tels que l’Espagne, l’Italie et la France, les projets de restauration dentaires sont ralentis par la crise économique. D’autre part, des secteurs se développent à grande vitesse, notamment grâce aux différentes innovations technologiques qui ont été apportées aux différents matériaux de restauration.

Le marché de la prothèse est dominé par les restaurations de matériaux céramo-métalliques

Aujourd’hui, la qualité esthétique des restaurations en matériau tout-céramique très appréciable. C’est sans doute ce qui fait la notoriété des outils de fabrication CFAO. En effet, en 2012, le secteur avait connu une croissance supérieure à 5% jusqu’à représenter plus d’un tiers des ventes totales de couronne. En ce moment, les éléments prothétiques en matériau tout céramique permettent d’approcher la part de marché des produits céramo-métalliques en 2019 chez 3idm. Pour les restaurations en métal non précieux, elles représentent sans doute la tranche la plus importante de tous les travaux de prothèses conjointes (bridges et couronnes). Pour les prochaines années, elles vont se maintenir à un taux de 42% au cours des prochaines années.

Lire également : Les Français et la domotique : une relation encore timide

Les scanners pour prise d’empreinte intrabuccale en plein essor

Désormais, de plus en plus de chirurgiens-dentistes et de laboratoires dentaires estiment qu’ils sont faciles à utiliser. En effet, la dernière génération de scanners intrabuccaux permet surtout aux praticiens de prendre des empreintes sans vraiment utiliser de la poudre de pâte. Ce qui permet d’accélérer le processus tout en incommodant le moins possible les patients. À noter que l’accroissement du nombre de scanners intrabuccaux propose les fabricants à proposer davantage d’architectures ouvertes aux logiciels. Ce qui donne plus de liberté aux patients, notamment pour le choix du centre d’usinage.

A lire également : Comment préparer la rentrée avec sérénité ?

Une croissance à deux chiffres

Aujourd’hui, les blocs utilisés en CFAO ont surtout connu une très bonne année 2012 malgré les effets persistants de la crise. Dès lors, bien que la concurrence soit grandissante dans le secteur avec les sociétés asiatiques, le prix des blocs s’est un peu stabilisé. En ce moment, le développement du secteur des blocs a été largement alimenté par l’accroissement des ventes au niveau des systèmes de CFAO, notamment avec les fauteuils. Si l’on sait que la demande des systèmes a largement augmenté, on prévoit une croissance du secteur au moins jusqu’en 2019.