Actualité

Le mystère de vol de container à l’aéroport d’Orly élucidé

C’est en octobre 2016 qu’il été signalé le vol d’un container qui renfermait 100 kilogrammes de cocaïne. Le larcin a eu lieu sur le tarmac de l’aéroport d’Orly. C’est à la suite d’une enquête qui a duré deux ans que le mystère a été élucidé et que 7 personnes ont été interpellées.

Un vol qui a eu lieu en plein jour

Le vol du container a eu lieu sur les pistes d’un aéroport de France. Plus précisément à l’aéroport d’Orly. C’est après de minutieuses investigations que les militaires de la section de recherches, des transports aériens et de la gendarmerie en sont arrivés à identifier des hommes qui étaient au nombre de sept.

A voir aussi : Comment augmenter ses ventes en magasin ?

Les présumés coupables sont âgés entre 28 à 47 ans. Ils sont accusés d’un acte de vol qui a été commis en plein jour.

Le déroulement des faits

Un avion de la compagnie Corsair, qui venait de la Guadeloupe, plus précisément de Pointe-à-Pitre, a atterri sur une des pistes de l’aéroport d’Orly. Alyzia, un employé d’une société de manutention portuaire, avait en charge de récupérer le container pour des événements qui était de type AKE.

A voir aussi : Limiter les frais d’une entreprise, c’est possible

Ce dernier prend soudainement conscience qu’il n’a pas à sa disposition le type de matériel qui peut l’aider à accomplir cette tâche. C’est à ce moment qu’il a aperçu un autre salarié qui travaillait avec lui dans la même société. Ce dernier avait à sa disposition le véhicule qui devait se charger du déchargement du container.

Alyzia lui a alors demandé de le transporter jusqu’à son lieu de dépôt. Le conducteur s’est bien exécuté, mais a finalement fondu dans la nature avec le véhicule. Les enregistrements des caméras de surveillance ont été utilisés pour retracer le chemin emprunté par le voleur.

Une centaine de kilos de cocaïne cachée dans le container

C’est peu de temps après le vol que le porte container et le tracteur ont été découverts près de l’aéroport. C’est ce qui a fait savoir aux enquêteurs que ce container n’était pas ce qui intéressait vraiment les voleurs. Ces derniers sont même allés jusqu’à se demander si le container ne contenait pas des scellés judiciaires qui étaient transportés.

Les gendarmes ont été éclairés quand ils ont reçu une information des douanes qui leur faisait savoir que près de 100 kilos de cocaïne qui pouvaient avoir une valeur de 3,5 millions d’euros avaient été dissimulés dans ce container lors de son départ à Pointe-à-Pitre. C’est Alyzia qui a été le premier à être ciblé.

Les enquêtes continuant, sept suspects ont été interpellés. Plusieurs d’entre eux sont passés aux aveux.