Actualité

Un suspect interpellé dans un cambriolage nocturne dans un garage auto de Lempdes

C’est à Lempdes (Puy-de-Dôme) qu’un garage automobile a été cambriolé le vendredi soir. Les voleurs ont mis la main sur des chèques et de l’argent. L’un d’entre eux a été arrêté par des policiers qui ont été avertis et qui se sont rendus d’urgence sur les lieux.

Des casses fréquentes selon le gérant du garage

Frédéric Déiana, qui est le gérant du garage Norauto qui se trouve à Lempdes, précise que c’est la troisième fois qu’ils reçoivent la visite des cambrioleurs en trois mois. Il ajoute que des réparations de la dernière casse venaient d’être faites, quand les cambrioleurs se sont de nouveau manifestés.

A voir aussi : Limiter les frais d’une entreprise, c’est possible

C’est en visionnant les enregistrements de la vidéosurveillance que le gérant a dressé le bilan des précédentes casses. Frédéric a tenu à préciser que lors des dernières tentatives de cambriolage, les malfrats n’avaient rien emporté. C’est ce qui justifie le fait que lors de leur dernière casse ils ont décidé de retourner le garage de fond en comble.

C’est ainsi qu’ils sont parvenus à dérober des chèques et de l’argent liquide. Pour ce qui est du préjudice subi, le gérant l’estime à 2 ou 3000 euros.

A voir aussi : Combien de temps dure une chaudière ?

Un suspect arrêté après une course poursuite

D’après les images de la vidéosurveillance, les cambrioleurs sont entrés en brisant les vitres en plexiglas du garage automobile à Istres. Frédéric Déiana ajoute qu’il doit s’agir des mêmes malfaiteurs qui utilisent toujours la même technique pour avoir accès dans les locaux.

C’est aux abords de deux heures que l’alarme s’est déclenchée, et que les policiers de la brigade canine ont été prévenus. Ils ont poursuivi une voiture noire de type Golf qui roulait à grande vitesse en sens inverse. Le véhicule a fini par heurter un poteau, ce qui fait que l’occupant à bord voulait continuer sa course à pied.

L’identité de ses deux complices méconnues

Le suspect qui conduisait la voiture n’est pas arrivé à semer les policiers. Du matériel de cambriolage a été retrouvé dans la voiture, mais aucune trace de l’argent n’a été retrouvée. L’interpellé est un jeune âgé de 27 ans. Il a avoué en partie les faits qui lui étaient reprochés lors de sa garde à vue.

C’est le 11 décembre prochain qu’il devra s’expliquer sur ses actes devant la barre du tribunal correctionnel. La police n’est pas parvenue à trouver un indice menant vers les complices qui l’accompagnaient au moment des faits, et qui ont probablement avec eux l’argent volé.