Warning: preg_match() expects parameter 2 to be string, array given in /home/euroz/public_html/wp-includes/formatting.php on line 1596

Warning: strip_tags() expects parameter 1 to be string, array given in /home/euroz/public_html/wp-includes/formatting.php on line 2258

Warning: preg_match() expects parameter 2 to be string, array given in /home/euroz/public_html/wp-includes/formatting.php on line 1596

Warning: strip_tags() expects parameter 1 to be string, array given in /home/euroz/public_html/wp-includes/formatting.php on line 2258

Warning: preg_match() expects parameter 2 to be string, array given in /home/euroz/public_html/wp-includes/formatting.php on line 1596

Warning: strip_tags() expects parameter 1 to be string, array given in /home/euroz/public_html/wp-includes/formatting.php on line 2258

Warning: Cannot modify header information - headers already sent by (output started at /home/euroz/public_html/wp-includes/formatting.php:1596) in /home/euroz/public_html/wp-content/plugins/disable-xml-rpc-pingback/disable-xml-rpc-pingback.php on line 51
Qu'attendre de la bourse en 2023 ? - EuroZine
Actualité

Qu’attendre de la bourse en 2023 ?

Bien qu’il soit impossible de prévoir clairement le futur de la bourse, on peut se baser sur les récents développements, ainsi que les événements qui se déroulent dans le monde, afin de mieux adapter ses investissements sur les marchés financiers. Ceci étant dit, à quoi peut-on s’attendre de la bourse, pour les douze prochains mois à venir ? Observons les derniers développements et projetons-nous sur 2023. 

Les derniers développements boursiers

Bien que l’année 2022 ait connu une baisse exceptionnelle, celle-ci s’est toutefois terminée le 29 septembre dernier. Depuis, le CAC 40 a repris du vert, en gagnant 20 % de sa valeur, après la fin de sa dégringolade. Ceux qui ont acheté des actions de ces entreprises à leur plus bas niveau, ont donc déjà fait une belle plus-value sur celles-ci. Notons qu’au final, la bourse parisienne s’est close en fin d’année 2022, avec une baisse globale de 10 % de sa valeur. Ce chiffre aurait été bien plus élevé, si le rebond de fin d’année ne s’était pas produit. 

A lire également : Quel est l'intérêt des goodies et objets personnalisés ?

Il est difficile d’expliquer ce revirement de situation, alors que la guerre en Ukraine s’est poursuivie, et que le géant chinois a connu de nombreux problèmes, dus à la cessation des règles pour protéger sa population face à la COVID-19, qui a causé une explosion des cas, ce qui n’a pas aidé l’économie chinoise à se relever. Mais à la bourse, comme dans tous les autres secteurs de notre vie, tout est relatif à nos attentes. Et comme les nouvelles étaient moins mauvaises que prévu, malgré tout, alors les investisseurs se sont remis à acheter. 

Est-ce que les experts pensent que le rebond se poursuivra en 2023 ?

Une grande partie de la réponse à cette question est le taux d’inflation. Comme ce dernier a baissé aux États-Unis, en fin d’année, passant de 9 % à 7 %, sur les six derniers mois, il n’est pas impensable que nous soyons en train de voir le bout du tunnel, en ce qui concerne l’inflation grimpante que nous avons connue. Si les banques se mettent à réduire leurs taux directeurs, les investisseurs devraient revenir en grand nombre, afin de se remettre à faire croître le marché boursier, tel qu’avant cette crise. Les experts sont aussi très positifs, en ce qui concerne l’assouplissement des mesures zéro-COVID, qui ont eu lieu en Chine. Selon eux, cela devrait permettre à l’économie chinoise de remonter rapidement, ce qui aurait pour effet d’entraîner le reste des économies mondiales, avec elle. 

A voir aussi : Le Reiki Usui, une thérapie alternative

Rester prudent en ce qui concerne les événements politiques mondiaux

Le nuage noir, si on peut l’appeler ainsi, demeure la guerre en Ukraine. Il est très difficile de savoir si elle se poursuivra ou si les deux parties trouveront une solution, au cours des prochains mois, afin de mettre fin à celle-ci. Pour l’instant, rien ne laisse penser que nous nous rapprochons de la fin, alors que l’Occident augmente constamment son aide à l’Ukraine et que la Russie ne recule pas dans son désir de conquérir, en tout ou en partie, ce pays européen. Il faut donc rester à l’affût des développements sur ce sujet.