Santé

L’épidémie de grippe commence à refluer

Dans la plupart des régions de France, le pic de l’épidémie de grippe semble avoir été atteint. Il semblerait d’ailleurs que le plus dur soit passé. En effet, après avoir démarré en trombe durant le mois de décembre, l’épidémie de grippe a, semble-t-il, beaucoup reculé ces derniers mois. Selon l’agence sanitaire, le pic a été atteint dans la majorité des régions de même qu’en Guyane et en Martinique.

Des chiffres en baisse

Après le pic du mois de décembre, le taux de consultation dans les hôpitaux pour syndrome grippal a drastiquement baissé. En effet, une chute de 20% a été observée et on est passé de 381 consultations pour 100.000 habitants à environ 339. On note aussi cette diminution du côté de SOS Médecins qui a vu son taux de consultation baisser de 40%. Toutefois, il faut dire que la part des hospitalisations parmi tous les patients reste relativement stable. À noter que depuis le début de l’épidémie, les passages aux urgences ont concerné les enfants de moins de 5 ans et entre les personnes âgées de 15 à 44 ans.

A lire en complément : Zoom sur le SIPRHO : le salon des professionnels de la restauration

Un léger excès de la moralité

Pour cette nouvelle épidémie de grippe, on peut dire que le taux de mortalité a été un peu supérieur aux épidémies précédentes. En effet, un peu plus de 100 cas de grippes graves été enregistrés et les patients ont été admis en réanimation. Parmi ces personnes, on a enregistré plus de 123 personnes décédées dont 3 étaient des enfants de moins de 5 ans. Pour le reste, elles étaient âgées de 15 à 65 ans. Au niveau national, il faut dire que la mortalité a augmenté pour toutes les tranches d’âges selon le laboratoire d’analyse médicale. Cependant, il faut dire que la mortalité touche bien plus les personnes de 85 ans et plus. Au niveau des maisons de retraite, il faut dire que le nombre de cas grippe a largement baissé par rapport à l’année précédente.

A lire aussi : Entreprise : les étapes clés d’un développement à l’international réussi

Le virus H1N1, le principal virus découvert

Pour cette nouvelle année, il faut dire que le principal type de virus en cause est celui du H1N1. En effet, le virus est de retour après plusieurs années de nette accalmie dans plusieurs pays d’Europe. Cependant, cette version du virus est bien moins dangereuse. Les vaccins ont alors une efficacité bien meilleure, comparée aux différentes épidémies de grippe des années précédentes. Face à la chute des cas de grippe pour cette nouvelle année, les autorités sanitaires peuvent souffler.