La cosmétique Sud-Coréenne à l’assaut de l’Europe

On les connaissait avec le thé vert, les racines de giseng, ou encore de la bave d’escargot. Mais cette fois-ci, c’est dans la cosmétique que les asiatiques sont en train de faire la différence. Aujourd’hui, les Sud-Coréens proposent des produits à la fois innovants et naturels pour une peau saine et douce. Ils investissent de plus en plus le marché européen où ils sont plutôt bien accueillis.

Une marque de soin haut de gamme

Numéro un du secteur, Amore Pacific a décidé de se lancer dans un secteur très concurrentiel. Le groupe a décidé de lancer sa marque haut de gamme Sulwhasoo en Europe en commençant par une distribution exclusive aux Galeries Lafayette en France. La marque ambitionne de conquérir rapidement le marché du Royaume-Uni à partir de 2019. Pour le moment, on peut dire que la marque est assez peu connue en occident. Pourtant, elle a déjà été adoptée chez les sud-coréens qui sont les plus grands consommateurs de produits cosmétiques au monde. Pour le moment, Amore Pacific a déjà réussi à se faire un chiffre d’affaires de 4 milliards de dollars. Aujourd’hui, le groupe se fixe comme objectif d’élargir sa présence hors de l’Asie où il s’est déjà fait un nom.

A lire en complément : Comment répondre à un appel d'offres btp ?

Besoin de pédagogie

Il faut dire qu’en Asie, les marques sud-coréennes leaders dans le secteur s’appuient depuis longtemps sur le succès la « Hallyu », la vague culturelle coréenne avec des vedettes de la K-Pop. Cependant, l’écho de cette mode est assez faible en Europe et les gens ont parfois du mal à s’y retrouver. Cependant, le principal souci est que les marques sud-coréennes les moins bien cotées ont d’abord été introduites. C’est par la suite que les autres ont pu l’être sur un marché parfois réticent aux produits extérieurs. Or, le savoir-faire asiatique dans le secteur cosmétique n’est plus à démontrer.

L’Oréal en embuscade ?

En ce moment, la priorité des marques occidentales reste sans doute l’efficacité et surtout la quantité d’actifs qu’elles arrivent à prendre en compte dans un produit cosmétique. Mais les produits sud-coréens sont très qualitatifs en plus de mettre en avant le côté naturel des produits cosmétiques. Chez les clients, c’est un argument non négligeable avec les nouvelles exigences en matière de respect de l’environnement. Mais L’Oréal n’entend pas se laisser faire et entend suivre la tendance actuelle au niveau de la Cité de la Cosmétique : acquérir une entreprise sud-coréenne des produits cosmétiques.

A découvrir également : Actualités, politique, finances… tout ce que vous avez besoin de savoir avant de vous rendre en Russie !