Genève 2018 : Ferrari confirme le premier V8 Hybride de série pour 2019

Un SUV chez Ferrari ? C’est désormais un rêve devenu réalité. En effet, la marque au cheval cabré vient d’entrer dans la grande course aux SUV après Porche et Maserati. Ferrari a sans doute compris que le marché automobile actuel tournait principalement autour des SUV, de véritables succès commerciaux. Il ne fallait pas que cette marque tant appréciée rate un si beau virage. Lors du salon automobile de Genève, elle a confirmé l’arrivé du premier V8 Hybride de série pour l’année prochaine.

Le futur SUV de Ferrari ?

Avec les premières images qui ont pu circuler, tout laisse croire qu’il s’agit du premier SUV de Ferrari. En effet, la marque a compris, au fil des années que le secteur du SUV représentait l’avenir de l’automobile. Après plusieurs années d’hésitation, ayant d’ailleurs été dépassée par Maserati, l’autre marque italienne, elle a enfin décidé de se lancer. C’est à l’occasion du salon international de l’automobile de Genève que Sergio Marchionne, grand patron de Ferrari, a annoncé à la nouvelle à la presse. C’est donc officiel : l’année 2019 va marquer l’entrée de la marque dans l’univers hybride.

A lire également : Environnement : la terre pourrait bientôt manquer d’eau

D’ailleurs, il ne fait presque plus aucun doute que cette motorisation hybride va apparaître sur le prochain SUV de la marque. Durant le mois de janvier, Sergio Marchionne confiait déjà à auto Express son intention d’intégrer à la gamme un SUV pour le bonheur des clients. Celui-ci allait bel et bien ressembler à une Ferrari traditionnelle chez http://colombochallenge.fr/, mais sera en totale opposition de style avec son prédécesseur : Luca di Montezemolo.

A lire également : Les derniers développements dans le secteur européen des dispositifs de CFAO

Plus d’ouverture au marché

Avec le lancement de ce SUV hybride, la marque Ferrari entend s’ouvrir un peu plus au marché. En effet, celui-ci est aujourd’hui dominé par les SUV et toutes les grandes marques automobiles sont aujourd’hui conscientes des enjeux. Dès lors, la majorité des médias spécialisés n’ont pas hésité à affirmer que cet hybride serait parfaitement intégré sur le SUV Ferrari. Celui-ci pourrait, d’ailleurs, être représenté au prochain salon de Genève.

Ce qui serait une véritable attraction pour les amoureux de la marque. Pour l’heure, la seule véritable certitude que nous avons, c’est que le développement du premier hybride est bel et bien lancé. Dès lors, on ne devrait pas patienter pendant plus d’un an pour voir le premier modèle mis en vente. Reste juste à savoir quelle est la voiture qui sera testée en premier.