Actualité

Comment faire pour faire intervenir les services sociaux ?

L’humanité est de plus en plus faite de personnes vulnérables. Ces différents cas de vulnérabilité ne sont pas toujours résolus comme il faut par les organismes sociaux pour des raisons diverses Dans la suite, nous parlerons des aspects à prendre en compte pour obtenir l’intervention des services sociaux.

La constatation d’un cas social

Dans la plupart des situations, faire appel aux services sociaux requiert la présence d’un cas social. Il peut s’agir d’une situation affectant un parent proche, un adulte ou pour la majorité des cas une femme ou un enfant. L’on ne saurait donc faire appel à des assistants sociaux pour des légèretés du quotidien.

A lire aussi : Tout savoir sur les résidences pour personne âgée autonome

Le problème à résoudre doit être un problème général, récurrent et connu de tous. Mieux, il doit s’inscrire dans le rang des fléaux affectant une certaine tranche de la population. Nous pouvons ainsi parler de la maltraitance des enfants par exemple.

Par ailleurs, il peut arriver qu’il s’agisse de la vulnérabilité d’une personne adulte. Cette vulnérabilité peut résulter de son propre fait ou encore celui d’autrui. On peut parler de la malencontreuse situation des femmes battues ou encore des personnes suicidaires.

A voir aussi : Le forum des entrepreneurs de Marseille fête ses 18 ans

Aussi, le problème doit être contraignant en ce sens qu’il s’impose au plaignant. Il doit s’agir d’une situation grave qui pourrait mettre en péril la vie humaine ou encore l’équilibre psychologique d’une enfant. Les conséquences d’une inaction pourraient être très fâcheuses.

La phase primordiale du signalement

Une fois le problème social identifié, il est important d’en faire part aux services sociaux. C’est ce que l’on qualifie très souvent de signalement.
À ce niveau, le cas social est porté à l’attention des services sociaux par un usager. Ce dernier sera appelé à répondre à des séries de questions pour l’identification du véritable problème. Pour obtenir l’intervention des services sociaux la phase de signalement est une phase capitale

Aussi, il est important de clarifier la nature de l’origine du signalement. Dans la plupart des situations, celui qui effectue le signalement peut être la victime elle-même ou encore ses proches.
Qu’il s’agisse d’un membre de la famille ou d’un proche (vu ici comme un tiers), l’important est que le problème soit porté à la connaissance des personnes à même d’y apporter une solution.
Vous pouvez choisir de faire le signalement auprès du centre de promotion sociale le plus proche de votre résidence. Il est aussi possible d’opter pour un signalement auprès de la mairie.

La phase des enquêtes sociales pour l’obtention du service sociale

Une fois le problème signalé, pour bénéficier de l’intervention des services sociaux, des enquêtes sont faites pour corroborer les dires avec les faits réels. À ce stade, il est nécessaire que les assistants sociaux se déploient sur le terrain pour questionner les personnes directement concernées par la situation.

Les rencontres peuvent se tenir à n’importe quel endroit. Que ce soit dans le bureau de l’assistant social, à l’école de l’enfant si c’est un cas de maltraitance ou encore dans le domicile conjugal.
Par ailleurs lorsqu’il s’agit d’un danger imminent les assistants sociaux peuvent exceptionnellement se passer de la phase des enquêtes et intervenir immédiatement.

Après des séries d’enquêtes minutieuses, la personne en situation difficile ou en danger peut bénéficier d’une prise en charge immédiate lorsque les assistants sociaux en jugent la nécessité.