Web

Commencer à bloguer, conseils pour l’écriture

Votre premier billet sur un blog écrit il y a quelques années, vous fait honte, et vous aimeriez pouvoir l’effacer d’Internet (comme vos anciennes photos Facebook datant du collège) ?

Peut-être qu’à l’époque, vous ne saviez simplement pas trop comment procéder.

A lire aussi : Choisir son hébergeur web : ce qu'il faut savoir

Nos spécialistes en marketing de contenu, en écriture commerciale et créative vous donnent leurs meilleurs conseils pour écrire pour un blog généraliste ou spécialisé. Suivez-les et bloguer deviendra presque une seconde nature pour vous.

Si vous commencez tout juste à publier sur internet et que vous avez du mal à rédiger une publication dont vous êtes vraiment fier, ne vous découragez pas. Vous n’avez pas besoin de vous inscrire à un tas de cours d’écriture ou de rejoindre une équipe de marketing de contenu pour devenir un bon blogueur. Mettez cette article ressource en bookmark et vous pouvez perfectionner vos compétences en rédaction en ligne.

A découvrir également : Top 6 des éditeurs de codes gratuits pour Windows, Mac, Linux

 

8 conseils d’écriture pour engager votre public avec un contenu clair et convaincant.

1- Soyez concis

Plus vous éliminez les mots inutiles, plus votre texte est facile à comprendre et à parcourir. Pour affiner votre écriture, suivez les quatre points ci-dessous :

  • Évitez la forme passive et les verbes de liaison qui n’apportent pas beaucoup de punch.
  • Remplacez les phrases qui contiennent des prépositions. Les phrases prépositionnelles allongent les phrases et les rendent plus difficiles à lire.
  • Lorsqu’un mot en -tion existe, remplacez le verbe par ce nom. Par exemple, «Ils collaboreront à créer un nouveau blog» semble moins propre que «Ils collaboreront à la création d’un nouveau blog.»
  • Réduisez au maximum les expressions verbales comme «Les résultats sont suggestifs du fait…» au profit d’expressions verbales simples comme «Les résultats suggèrent» beaucoup plus fluide.

 

2- Une phrase = une seule idée

Une phrase claire et facile à comprendre couvre une idée principale, seulement une. Parfois, les auteurs se concentrent trop sur l’intelligence du ton plutôt que sur l’efficacité de la transmission d’informations. Sur papier, c’est sans aucun doute une grande démonstration de style, mais sur le web cela ne fonctionne pas. Les lecteurs sont dans une démarche active de recherche d’information. Il faut leur donner le plus rapidement possible ce qu’ils cherchent et éviter les phrases complexes.

Rappelez-vous que vos lecteurs ne se soucient pas de vos prouesses littéraires (sauf si c’est précisément votre objectif). Ils veulent comprendre rapidement les solutions à leurs propres problèmes.

Des extensions dans WordPress existent pour vous aider à juger de la clarté de vos textes.

3- Les phrases s’enchaînent

Si vous souhaitez créer une phrase engageante, vous devez d’abord prendre en compte les phrases environnantes. Évitez les redondances, n’utilisez pas le même mot dans des phrases consécutives et ne répétez pas des idées similaires. Pour la stimulation de vos lecteurs, variez votre langue et faites avancer votre discours. Remplacez les mots sur-utilisés par des synonymes, cela dynamisera votre article de blog.

 

4- Variez la longueur et la structure de vos phrases

Les humains n’aiment pas ce qui est monotone. Apportez de la variété. Tout comme la façon dont les phrases courtes et longues se combinent, les phrases simples et composées se complètent également.

Votre écriture devient répétitive et ennuyeuse lorsque vos phrases ont la même structure ou la même longueur. L’hétérogénéité rend vos écrits agréable à lire.

 

5-  Abstenez vous de reproduire des expressions

Commencer un paragraphe par une expression est trop cliché. Les expressions sapent l’originalité de votre contenu.

Certaines phrases sont tellement usitées qu’elles en ont perdu leur véritable sens. Des études affirment même que des expressions comme «tant bien que mal» ou des mots à la mode comme «effet de levier» n’activent pas le cortex préfrontal, qui est responsable de l’expérience des émotions. Elles sont trop usées et ne touchent plus le lecteur.

Un bon moyen pour supprimer les expressions de votre blog est de vous demander si vous avez déjà entendu le terme. Si oui, essayez d’exprimer votre idée d’une manière nouvelle et fraîche.

 

6 – Faites appel aux sens.

Les écrivains de romans de fiction arrivent à transmettre à leurs lecteurs les histoires qu’ils écrivent. Notamment en utilisant des détails concrets qui font appel aux sens de leur lecteur, il peignent un tableau ou mettent en scène avec leurs mots.

Une étude de 2012 d l’Université Emory, consistait a surveiller l’activité cérébrale des participants lorsqu’ils lisent des métaphores impliquant des textures, comme «Il avait des mains rugueuses». Conclusion cela a activé leur cortex sensoriel, qui est responsable de la perception de la texture par le toucher. Par contre une phrase similaire comme «il avait des mains fortes», n’activait pas cette zone du cerveau.

Les métaphores et les comparaisons aident également les gens à visualiser les choses en comparant une image concrète avec une idée abstraite.

L’écriture commerciale diffère définitivement de l’écriture créative, mais vous pouvez toujours exploiter la puissance du langage sensoriel dans vos articles de blog. Si vos lecteurs peuvent voir, entendre, toucher, sentir ou goûter vos idées, alors ils seront accrochés par votre contenu.

 

7- Lâchez prise

Les paragraphes ou les phrases qui n’approfondissent pas la compréhension du sujet par vos lecteurs, qui ne fournissent pas de nouvelles informations ou qui ne suscitent pas d’accroches pour le paragraphe suivant ne sont que de la décoration. Et tout ce qu’apporte cette élégance de style c’est d’embrouiller votre écriture.

Abandonner une belle écriture est toujours difficile, mais si elle n’apporte aucune valeur pour vos lecteurs, laissez-la partir.

 

8- Faites une pause

Avez-vous déjà relu votre brouillon final à tel point que vous ne pouvez plus déterminer si ce texte est bon ou non? Vous pouvez même vous auto-convaincre qu’un brouillon a fière allure si vous y avez travaillé assez longtemps.

Avant de soumettre votre version finale, il est essentiel de prendre du recul. Oublier votre travail en vous en éloignant vous aidera à découvrir des erreurs mais aussi de nouvelles opportunités créatives. C’est la meilleure façon de peaufiner votre copie.