Actualité

Tout savoir sur les résidences pour personne âgée autonome

Avec l’âge, on n’a plus la même vigueur qu’à ces 30 ans et c’est tout à fait normal. Beaucoup e seniors vont en maison de retraite pour diverses raisons et surtout pour plus de soin et d’attention. Mais certains préfèrent les résidences-autonomie. En quoi diffèrent-elles des autres maisons de retraite pour personne âgée ? Nous vous répondons maintenant.

Qu’est-ce qu’une résidence-autonomie pour personne âgée ?

Le concept de ces résidences est d’offrir à des personnes âgées, mais autonomes de ne pas vivre isolée. Des chambres équipées avec une cuisine pour chaque personne, ainsi vous êtes libre de manger avec les autres ou cuisiner vous-même. Des activités de groupes sont proposées telles que le sport, la natation en somme plein d’activités. 

Lire également : Comment préparer la rentrée avec sérénité ?

Des services vous sont proposés, mais ils restent facultatifs et ne sont facturé que si vous en avez recours. Le choix de votre résidence pour personne âgée autonome dépend de vos moyens également, car elle existe en plusieurs standings. De plus comme son nom l’indique bien il faut être autonome, car il n’y a pas de système médical particulier disponible 24 h/24h. Ce qui est n’est pas le cas des maisons de retraite traditionnel où l’on vous assiste en tout temps.

Quelle est la différence d’avec une résidence servie ?

Les résidences services offrent plus de services et sont plus luxueuses. Dans ce type de résidence, vous trouverez des salles de sport bien équipées et même une piscine. Le loyer y est également plus coûteux que celui des résidences autonomie. Ceci est tout à fait normal vu les types de logements high-tech et le service proposé. Vous avez la possibilité d’acheter votre appartements dans ces résidences. Dans ce cas, vous êtes copropriétaire et vous payez les frais relatifs à l’entretien. Si vous en cherchez, faites vos recherches sur internet.

Lire également : Défiscalisation des primes olympiques : Roxana Maracineanu veut un traitement équitable entre JO d’hiver et d’été

Pour avoir accès aux résidences autonomes, il faut être âgé d’au moins 60 ans et être totalement ou semi-autonome. Dans ce dernier cas, c’est que votre centre est en collaboration avec la SSIAD ou un centre de santé.