Auto

Quelle est la vitesse atteinte max par une125 cm3 ?

Un 125 cm3 est la porte d’entrée vers le monde de la moto. Néanmoins, nous éloignons encore ces petites machines des « gros cubes ». Donc ce sont de vraies motos ?

Donnez votre avis ci-dessous et expliquez-le dans les commentaires !

A lire aussi : Quel grand SUV choisir en 2020 ?

Pour répondre à cette question manichéenne, nous avons participé à une comparaison des trois zels cubiques actuellement 125 : la Yamaha MT-125, la KTM Duke 125 et la Honda CB 125 R. Après une belle journée de conduite, le verdict a été rendu.

Oui, les 125 cm3 sont de vraies motos !

Raison #1

Tout d’abord, ils ont tous de grandes tasses de moto  ! En dehors de leur taille, ils sont confondus comme deux gouttes d’eau avec leurs plus grandes sœurs de déplacement cubique. Aucun Je me demande que la plupart des motards aient croisé deux doigts ce jour-là pour nous accueillir !

A lire en complément : Quel monospace choisir pour 10 000 euros ?

Le Duke KTM 125 & 790

Raison #2

La petite 125 n’a pas seulement l’air grand, ils ont aussi la même conception. Boîte de vitesses 5 vitesses, fourches inversées, fourches inversées, étriers de frein radiaux, lumières LED, pneus larges, ordinateurs et tableaux de bord modernes, éclats d’aluminium et refroidissement liquide pour certains… Encore une fois, le schéma est commun et seules les proportions diffèrent.

Sur le guidon de 125cm3, nous trouvons l’expérience de conduite d’une plus grande puissance moteur.

Raison #3

même observation au niveau du comportement, des sensations et des modes sont généralement les mêmes qu’ avec une grande puissance moteur. Poids et mise hors tension. Réglage de l’angle, Transfert de masse aux freins, contre-direction pour redresser la machine… tout est là La . D’autre part, l’absence abysmale d’un moteur, tous à brides à 15 ch, donne l’impression d’être littéralement jetée sur une roue libre pendant les descentes du collier. Inutile de parler de l’Ascension, le régime s’effondre lorsque la pente est accentuée.

Le départ en 125cm3 est plus excitant que 1200 dans la masse !

Raison #4

Et puis en 125, n’est-ce pas un vrai retour à l’aventure ? Commencer un voyage sera forcément plus mouvementé sur le guidon d’un petit 125 qu’au sommet d’un liner de luxe comme notre grande GT contemporaine. L’ esprit de vol impliqué dans la démocratisation de la moto dans l’année 60′, n’a pas été porté par une petite expulsion ? Et celui qui voit la moto seulement à travers le prisme de la performance sait qu’il y a plusieurs championnats de vitesse dédiés à 125 cm3 ! (Il est dommage que tous les circuits ne sont pas en pente..)

****** 4 Le 125cm3 ouvre la porte à la buisson, frottez le pied et d’autres goujons mémorables. Gaffe droite avec les supports pneumatiques d’origine.

Raison #5

Après tout, une moto doit être un objet ludique. Et nous devons admettre qu’ après le départ nous avons vraiment du plaisir sur le guidon d’un 125  ! Vous les plaisirs du batteur sans crainte et surtout pour l’ASPI ! Ce qui nous a permis d’accrocher une bonne 140 km/h en faveur d’une descente… Soyez toujours minutieux et jetez-vous dans les coins sans jamais toucher les freins, craignant de perdre l’élan méticuleusement accumulé, est une expérience vraiment grinky .

Après tout, il n’a pas d’importance que ces motos priorisent « conteneur au contenu », combinant l’apparence de grandes motos avec des performances cyclomoteurs. Comme on est présent aujourd’hui, « si des scooters 125 cm3 sont appelés sur le marché, alors ces machines ne peuvent être considérées que de vraies motos.