Business

McDo Islande : Menus et informations

L’Islande, avec ses paysages sauvages et ses traditions culinaires uniques, a vu le départ de McDonald’s en 2009. Pourtant, la fascination pour la chaîne de restauration rapide persiste. Les menus proposés par McDonald’s en Islande avant leur départ étaient adaptés aux goûts locaux, avec des éléments spécifiques pour séduire les Islandais.

Aujourd’hui, beaucoup se souviennent avec nostalgie de certains articles qui différaient des menus habituels trouvés ailleurs. Les souvenirs des hamburgers au fromage islandais et des plats de poisson, intégrés pour respecter les préférences locales, restent vivaces dans les mémoires.

A lire aussi : Comment fermer son auto entreprise ?

McDo en Islande : une histoire unique

La fermeture des restaurants McDonald’s en Islande en 2009 a marqué un tournant dans l’histoire de la restauration rapide du pays. Le 31 octobre 2009, les trois établissements de Reykjavik ont définitivement tiré leur rideau. Jon Gardar Ogmundsson, alors gérant de McDonald’s en Islande, a été l’un des témoins clés de cette transition.

A voir aussi : La raison sociale d'une micro entreprise

Pourquoi McDonald’s a-t-il quitté l’Islande ? La crise économique mondiale de 2008 a profondément affecté l’économie islandaise, rendant l’importation des matières premières nécessaires à la production des menus McDonald’s extrêmement coûteuse. Cette hausse des coûts a conduit à la décision de fermer les restaurants.

Les alternatives locales
Après le départ de McDonald’s, Jon Gardar Ogmundsson n’a pas renoncé à l’idée de la restauration rapide. Il a fondé la chaîne de restauration rapide Metro, qui s’est efforcée de combler le vide laissé par McDonald’s. Metro a rapidement gagné en popularité, proposant des menus adaptés aux goûts islandais et utilisant des ingrédients locaux.

  • Utilisation de produits locaux pour les menus
  • Adaptation des recettes aux préférences islandaises
  • Conservation de l’esprit de la restauration rapide avec une touche locale

Le dernier menu McDonald’s acheté en Islande le 31 octobre 2009 par Hjörtur Smárason a été confié d’abord au Musée National d’Islande, puis transféré au Bus Hostel Reykjavik. Aujourd’hui, il se trouve à Snotra House. Cet objet est devenu une curiosité, symbolisant la fin d’une ère pour les amateurs de fast-food en Islande.

Les menus proposés par McDo en Islande

Avant la fermeture des McDonald’s en Islande, les menus proposés dans les restaurants de Reykjavik étaient similaires à ceux disponibles dans d’autres pays, mais avec quelques adaptations locales. Le Big Mac, les frites et les Chicken McNuggets figuraient parmi les incontournables. Pour attirer la clientèle islandaise, certaines recettes avaient été ajustées.

Hjörtur Smárason, un résident de Reykjavik, a acheté le dernier menu McDonald’s en Islande le 31 octobre 2009. Ce menu, composé d’un burger et de frites, a été conservé dans un état presque intact. Il a d’abord été confié au Musée National d’Islande, avant d’être transféré au Bus Hostel Reykjavik, et enfin à la Snotra House, où il est exposé aujourd’hui.

Produit Description
Big Mac Burger emblématique avec deux steaks, sauce spéciale, laitue, fromage, cornichons, et oignons
Frites Frites croustillantes, accompagnement classique de tout menu
Chicken McNuggets Bouchées de poulet enrobées de chapelure croustillante

La conservation de ce dernier menu a suscité une curiosité non seulement en Islande mais aussi à l’international. Cet objet, désormais exposé à Snotra House, symbolise la fin d’une époque pour les amateurs de fast-food islandais. Il continue d’attirer les visiteurs, intrigués par son état de conservation et son histoire unique.

mcdo islande

Impact et curiosités autour de McDo en Islande

Quand McDonald’s ferme ses portes en Islande le 31 octobre 2009, c’est un événement marquant. La décision est due à la crise financière de 2008, rendant les importations de produits nécessaires à la chaîne coûteuses et impraticables. Jon Gardar Ogmundsson, alors gérant de McDonald’s en Islande, décide de transformer les restaurants en une nouvelle chaîne locale, Metro.

Metro reprend les emplacements des anciens McDonald’s et continue de servir des hamburgers et des frites, mais avec un approvisionnement local. Cette transition permet de maintenir une offre de restauration rapide tout en soutenant l’économie islandaise. Malgré ce changement, l’attrait pour les produits McDonald’s persiste dans la mémoire collective.

La conservation du dernier menu acheté par Hjörtur Smárason est devenue une véritable curiosité. Exposé à la Snotra House, il montre des signes étonnamment faibles de décomposition. Selon Björn Adalbjörnsson, maître de conférence à l’Université d’Islande, l’absence de moisissures et de bactéries est due en partie aux conditions de conservation et à la faible humidité.

Sigurdur Gylfason, propriétaire de la Snotra House, explique que cet objet attire de nombreux visiteurs curieux de voir un menu McDonald’s vieux de plus de dix ans. Cette histoire illustre non seulement l’impact de la mondialisation sur les habitudes alimentaires, mais aussi la capacité des Islandais à adapter et transformer des situations adverses en opportunités locales.