Business

Comment réduire le coût se son assurance auto ?

L’assurance automobile est une ligne budgétaire qui peut sembler à certains dérisoire, mais qui, échéance après échéance, fini par représenter une belle petite somme. Avez-vous déjà essayé de calculer l’ensemble de ce que vous avez payé en assurance auto depuis votre tout premier véhicule ? Je peux vous dire que cela représente un gros montant, ne faites surtout pas l’expérience si vous êtes émotifs. Là où certains tentent de réduire les coûts d’entretien de leur véhicule, ce qui est également une bonne source d’économies, moi, j’ai tenté de m’attaquer à l’assurance auto

De quoi ai-je besoin ?

La première des choses que j’ai faite, c’est de vérifier de quelles garanties je disposais. En effet, il se peut que l’on se retrouve avec certaines garanties qui nous sont complètement inutiles. Et dans ce cas-là, le coût de l’assurance est augmenté. En réalisant que l’on peut se passer de certaines parties de son contrat d’assurance, et en le faisant valoir auprès de son assureur, on peut très bien faire de très grosses économies. C’est un peu comme si vous pouviez vous passer d’une partie, même infime, de votre consommation électrique : au final, cela peut faire une grosse économie. Malheureusement pour moi, ce n’était pas le cas, je n’avais aucune garantie en trop. Il me restait cependant un axe d’amélioration. 

A lire également : Créer son EARL : comment faire ?

Faire jouer la concurrence 

La société dans laquelle nous vivons nous laisse le libre choix des compagnies auxquelles on fait appel. Et d’une assurance à une autre, le prix, pour des garanties équivalentes, peut être très différent. Une fois la liste de garanties déterminée, il peut donc être très profitable de comparer les prix des concurrents de sa propre assurance. Et pour cela, il existe de très bons outils, auxquels j’ai moi-même fait appel : les comparateurs d’assurance auto. Et ainsi, j’ai pu trouver moins cher et réduire fortement ma prime d’assurance. À vous de jouer.

Optimiser sa couverture d’assurance

Lorsqu’on souscrit une assurance auto, il faut bien évaluer ses besoins réels en matière de couverture. Effectivement, certaines garanties peuvent s’avérer superflues et alourdir inutilement la prime d’assurance. Une étude minutieuse des différentes options proposées par l’assureur permet de choisir les garanties essentielles tout en limitant les dépenses.

A lire également : Comment obtenir facilement son numéro SIRET ?

La première chose à faire est d’établir un bilan précis de sa situation personnelle et du type d’utilisation que l’on fait de son véhicule. Par exemple, si vous n’utilisez votre voiture que pour effectuer de courts trajets urbains et que vous disposez déjà d’une bonne protection juridique dans votre contrat habitation, il peut être judicieux de renoncer à cette option sur votre assurance auto.

De même, si vous possédez une vieille voiture dont la valeur marchande est faible, il peut être intéressant d’envisager une formule au tiers plutôt qu’une assurance tous risques qui sera plus onéreuse.

Pour optimiser sa couverture d’assurance sans sacrifier sa sécurité financière, il est aussi possible de moduler le montant des franchises. En augmentant légèrement la franchise, c’est-à-dire la somme qui reste à votre charge en cas de sinistre, on peut obtenir une baisse significative du coût annuel.

Il ne faut pas hésiter à négocier avec son assureur afin d’obtenir un tarif préférentiel ou des avantages supplémentaires. La concurrence entre les compagnies étant féroce sur le marché actuel, les assureurs sont souvent prêts à faire des concessions pour garder leurs clients ou en attirer de nouveaux.

Optimiser sa couverture d’assurance auto passe par une analyse minutieuse de ses besoins réels, la sélection des garanties indispensables et le recours à une franchise adaptée. En jouant sur ces différents paramètres et en négociant avec son assureur, il est possible de réduire significativement le coût de son assurance tout en conservant une protection solide.

Adopter une conduite responsable pour faire baisser les tarifs

Pour réduire le coût de son assurance auto, il est primordial d’adopter une conduite responsable. Effectivement, les assureurs accordent généralement des tarifs avantageux aux conducteurs qui présentent moins de risques d’accidents ou d’infractions au code de la route.

Respecter les règles de conduite est essentiel. Éviter les excès de vitesse, les dépassements dangereux et la consommation d’alcool ou de substances illicites au volant permet non seulement de garantir sa sécurité et celle des autres usagers de la route, mais aussi d’améliorer son profil en tant qu’assuré.

Faire preuve d’une vigilance accrue peut jouer en faveur du conducteur souhaitant diminuer le montant de sa prime d’assurance auto. Cela passe notamment par l’utilisation régulière des rétroviseurs et des clignotants lors des manœuvres sur la voie publique. Une attention constante à l’environnement routier permet aussi aux conducteurs responsables d’éviter les accidents dus à une mauvaise anticipation.

Il est aussi recommandé pour ceux qui souhaitent obtenir un meilleur tarif auprès de leur compagnie d’assurance auto, notamment s’ils sont jeunes conducteurs, gestionnaires de parc automobile en entreprise ou encore seniors expérimentés au volant, que chacun puisse suivre volontairement un stage pratique supplémentaire tel que l’apprentissage anticipé à la conduite (AAC) dans le cadre du permis B traditionnel afin de prouver ainsi leurs bonnes compétences acquises sans sinistre durant une période déterminée.

Utiliser un système de géolocalisation peut permettre une meilleure évaluation du comportement au volant. En fonction des données récoltées, l’assureur pourra proposer une offre personnalisée en fonction des kilomètres parcourus, de la vitesse moyenne ou encore des horaires de conduite.

En adoptant une conduite responsable et en utilisant les outils technologiques mis à disposition par les assureurs, il est possible d’influer sur le montant de sa prime d’assurance auto. Cette démarche s’avère bénéfique non seulement pour le portefeuille du conducteur, mais aussi pour sa sécurité et celle des autres usagers de la route.