Actualité

Travailler dans le secteur de la manutention portuaire: comment faire?

Le travail de manutention portuaire consiste à effectuer des transbordements de cargaisons. Il peut s’agir de conteneurs, de marchandises, mais également d’hydrocarbures, ou d’objets de divers types en vrac. Ces transbordements peuvent se faire à quai, avec un camion ou un train, ou à bord de bateaux. Il existe également d’autres types d’engins de manutention qui nécessitent un conducteur.

Comment devenir un manutentionnaire ?

Il n’est pas besoin de disposer d’une formation particulière pour travailler dans le secteur de la manutention portuaire. Vous pouvez exercer le métier sans expérience professionnelle ni diplôme particulier. Cependant, l’aspirant manutentionnaire doit disposer d’un permis de conduire de type poids lourds.

A lire aussi : Marseille, le nouveau Hub européen du textile

Il peut également lui être demandé des certificats d’aptitude à la conduite en sécurité. Un certificat d’aptitude médicale est également nécessaire. Pouvant être amené à travailler avec des personnes d’autres nationalités, la maîtrise des langues étrangères, en particulier l’anglais est un atout.

Un travail qui exige la sécurité

Le travail de manutentionnaire exige de la sécurité. En effet, cette activité, qui se déroule au sein des entreprises de manutention, ou quelquefois de l’armée, nécessite la manipulation d’engins lourds. Les opérations de manutentions peuvent avoir lieu à bord des navires, au niveau du quai, ou au sol.

A lire aussi : Comment préparer la rentrée avec sérénité ?

Le travailleur peut être amené à travailler les jours fériés, le week-end et même la nuit. C’est un travail qui s’exerce au niveau des ports ou des quais. L’aspirant manutentionnaire ne doit pas craindre la hauteur, car le travail pouvant parfois avoir lieu en des endroits élevés. Il doit également s’assurer de porter les équipements de sécurité nécessaires (casques, gants, chaussures de sécurité).

  • Compétences nécessaires à l’exercice du métier

L’aspirant manutentionnaire doit pouvoir être en mesure de réaliser un certain nombre de tâches. Il doit pouvoir assurer le positionnement et la sélection du matériel en se basant sur la nature de la cargaison. L’ouverture et la fermeture des panneaux de cales doit également être dans ses compétences.

Il a également en charge le dépôt et l’enlèvement des charges. Parmi ses activités, le manutentionnaire a aussi en charge l’entretien des locaux et des postes de travail. En plus, il doit veiller au bon entretien des équipements utilisés pour le travail. Par la pratique, il peut parvenir à en connaître davantage sur le métier.

Ceux qui sont intéressés par ce métier peuvent se rendre à l’adresse https://www.socoma.fr/ pour plus d’infos.

Travailler comme manutentionnaire nécessite de la vigilance et une grande concentration. Les conditions de sécurité nécessaires à l’exercice du métier doivent toutes être respectées.