Maison

Isolation extérieure et bien-être thermique

Un logement bien isolé vous garantit un confort thermique optimal. L’isolation thermique des murs et du toit d’un logement peut être réalisée par l’intérieur ou par l’extérieur. Il existe sur le marché des isolants adaptés à chaque type d’isolation thermique. Découvrez dans cet article en quoi l’isolation par l’extérieur permet d’obtenir un bon confort thermique.

Comment l’isolation extérieure améliore-t-elle le confort thermique ?

L’isolation par l’extérieur implique la pose d’un isolant sur les murs et/ou la toiture d’un logement. Cet isolant couvre toutes les façades extérieures du logement. Celles-ci sont responsables de plus de 20 % des déperditions de chaleur en hiver. L’isolation thermique par l’extérieur favorise une isolation continue grâce à la suppression de toutes les zones de faiblesse de l’enveloppe du logement. Ces ponts thermiques se trouvent souvent au niveau des jonctions entre les murs et les balcons, les ouvertures, la toiture et les planchers. Ceux-ci laissent s’échapper la chaleur de votre logement.

A découvrir également : Comment choisir une entreprise de ménage à domicile ?

Grâce à l’isolation thermique par l’extérieur, les murs de votre habitation sont bien protégés du froid. Cela améliore considérablement votre confort thermique. En maintenant les façades extérieures à température constante par inertie thermique, elle contribue à votre bien-être thermique en hiver comme en été. Cela vous permet de faire des économies d’énergie.

Quels sont les autres avantages de l’isolation par l’extérieur ?

En dehors du confort thermique, l’isolation par l’extérieur présente d’autres avantages. Elle garantit une excellente étanchéité à l’air et améliore l’isolation acoustique de votre logement. L’isolation par l’extérieur améliore aussi l’esthétique et la pérennité du bâtiment. En effet, les isolants pour l’extérieur existent dans différents matériaux, textures et couleurs. Vous pouvez donc rénover et rendre plus esthétique les façades de votre logement. L’isolation par l’extérieur permet aussi d’éviter l’apparition de moisissures et les phénomènes de condensation en laissant la vapeur d’eau s’échapper vers l’extérieur. Par ailleurs, les travaux de rénovation peuvent être réalisés sans déranger les occupants.

A lire également : Comment choisir le meuble TV idéal ? 5 conseils d’experts

Isolation thermique par l’extérieur : quels sont les techniques de pose ?

Il existe deux techniques d’isolation par l’extérieur. Elles sont strictement liées à la nature du revêtement de finition. La première technique consiste à recouvrir les murs du logement d’un isolant puis d’un bardage en bois. Une lame d’air d’environ 2 cm est laissée en l’isolant et le bardage en bois afin de permettre l’évacuation de l’humidité. La pose du bardage requiert une structure métallique solidaire au bâti. Vous pouvez aussi opter pour une ossature en bois. On parle d’isolation extérieure sous bardage.

La seconde technique consiste à recouvrir l’isolant d’un mortier de base armé et d’un enduit de finition. On utilisera une colle spéciale pour coller le matériau isolant directement sur les murs. Une fixation mécanique ou par cheville permet aussi de poser le matériau isolant sur les murs. Il s’agit de l’isolation extérieure sous induit. Il faut préciser que la nature et la qualité des murs auront un impact sur le choix de la technique de fixation.

Il existe sur le marché trois types de matériaux isolants à savoir :

  • Les isolants synthétiques : ceux-ci sont en plastique ;
  • Les isolants naturels : ils sont fabriqués à base de produits animaux ou végétaux ;
  • Les isolants minéraux.

La laine de verre est le matériel isolant le plus utilisé dans l’Hexagone. Il est plus économique.