Culture

5 conseils pour parler du changement climatique aux enfants (sans les effrayer)

enseignement du changement climatique aux enfants

Un jour, alors que mon fils avait environ trois ans, mon mari – professeur de physique à l’Université de Bruxelles – a décidé d’expliquer à notre petit garçon le cycle de vie des étoiles. Tout allait bien jusqu’à ce qu’il mentionne avec désinvolture que dans environ 5 milliards d’années, le soleil deviendrait une masse rouge flamboyante qui engloutirait la Terre dans le feu. Après un moment de silence, notre fils a éclaté en larmes -et son anxiété n’a pas complètement disparu pendant plusieurs mois. (Il s’avère que dire à un enfant de trois ans «ça n’a pas d’importance parce que tu seras mort dans 5 milliards d’années de toute façon» n’a pas d’effet calmant.)  

Depuis, je me méfie d’exposer nos enfants aux dures réalités de l’existence humaine. Probablement de façon exagéré – mon fils a maintenant neuf ans et j’ai à peine abordé le problème anxiogène auquel j’ai consacré ma carrière : le changement climatique.

A lire en complément : Faites votre prépa Science Po en ligne

Contrairement au soleil qui engloutit la Terre, le changement climatique est malheureusement quelque chose que mes enfants vont devoir affronter au cours de leur vie. Sachant que je ne pourrais pas éviter d’en parler avec eux pour toujours, j’ai fait des recherches sur des sites qui sont des ressources précieuses, comme les gardiens du climat qui propose des ateliers en ligne pour apprendre aux enfants et à leurs professeurs..

1. ARMEZ-VOUS DES FAITS

Tant de désinformation sur le changement climatique circule, il est plus important que jamais de consulter des sites de référence publiant de la science rigoureuse comme moyen de trier les faits de la fiction. Selon vos cercles sociaux, vous avez peut-être entendu des adultes affirmer que le changement climatique n’existe pas. Mais le fait est que la science démontre tous les jours davantage que le changement climatique est réel – et qu’il est causé par les humains.

Lire également : Êtes-vous plutôt bière belge ou bière française ?

2. COMMENCEZ PETIT

Surtout pour les jeunes enfants, les mécanismes du changement climatique peuvent être trop complexes à comprendre. Plutôt que de les assommer avec des gaz à effet de serre et des calottes glaciaires dès le début, commencez par quelque chose de plus tangible pour eux. Vous pouvez utiliser une plante d’intérieur pour expliquer comment les plantes «respirent» les gaz que nous expirons, et vice versa, dans un cycle mutuellement bénéfique. Comprendre le cycle de base du carbone est essentiel pour comprendre la science du climat. Vous pouvez utiliser ce jeu amusant pour devenir un atome de carbone et parcourir le cycle du carbone.

Introduisez l’idée de systèmes interdépendants en explorant votre quartier. D’où vient votre eau et où va-t-elle après avoir coulé dans l’égout ? D’où vient votre nourriture ? Votre air ? Assurez-vous de souligner que «l’environnement» n’est pas un endroit lointain, mais notre environnement immédiat – et que nous sommes tous connectés que nous vivions dans de grandes villes, des banlieues ou des campagnes.

Une fois que vous sentez qu’ils sont prêts, vous pouvez vous attaquer au cycle du carbone à l’échelle mondiale . Expliquez que pendant la plus grande partie de l’histoire de la Terre, notre atmosphère a maintenu un équilibre entre les sources de carbone (processus qui libèrent du carbone dans l’atmosphère) et les puits (processus qui capturent le carbone de l’atmosphère). Mais depuis environ 200 ans, depuis la révolution industrielle, les humains ont déséquilibré l’atmosphère avec des activités qui dégagent beaucoup de carbone supplémentaire, comme la destruction de forêts et l’utilisation de combustibles fossiles. Ce dioxyde de carbone supplémentaire s’accumule dans l’atmosphère et agit comme une couverture qui réchauffe lentement la Terre.

Travaillez à comprendre la différence entre le climat et la météo. Il est difficile pour les jeunes d’imaginer des changements sur une échelle de 20 à 30 ans (climat) par rapport aux fluctuations quotidiennes (météo). Pour avoir un point de vue personnel, demandez aux enfants d’interroger un grand-parent ou un autre aîné de leur communauté au sujet des changements qu’ils ont observés au cours de leur vie et qui peuvent être liés au climat.

3. NE FAITES PAS CAVALIER SEUL

Vous ne devriez pas être le seul dans la vie de vos enfants à parler du changement climatique. Les enfants sont très peu exposés à l’éducation au changement climatique à l’école, même si cela aura un impact sur tous les aspects de leur vie d’adulte. Selon une étude récente de Science Magazine , l’enseignant moyen ne consacre qu’une à deux heures au sujet .

Mais vous pouvez contribuer à changer cela: faites savoir à l’équipe de direction de votre école que l’éducation climatique est une priorité pour vous. Envoyez-leur un lien vers les programmes d’études sur l’environnement gratuits des gardiens du climat.

Vous pouvez également parler aux dirigeants de groupes parascolaires comme les scouts ou les clubs de sports pour l’organisation de certaines activités liées au climat – peut-être même aider les enfants à obtenir un badge sur le changement climatique!

4. MONTREZ-LEUR DES RÉUSSITES

Soulignez que le changement climatique est urgent mais que nous ne sommes pas impuissants contre lui. Vous pouvez empêcher le découragement en racontant des histoires de réussite. Et il y en a! N’oublions pas que les nations du monde entier se sont réunies en 1987 pour interdire les substances qui appauvrissent la couche d’ozone et ont réussi à éviter le désastre d’une Terre bombardée par les UV. En fait, les niveaux d’ozone devraient revenir aux niveaux de 1980 d’ici 2032.   

Il existe des régions dans le monde qui s’efforcent de réduire les émissions, de protéger le carbone stocké dans les forêts et la végétation et de planter davantage d’arbres pour aider à emmagasiner le carbone de l’atmosphère.

Mieux encore, racontez-leur des histoires de jeunes qui font une différence comme Greta ou Our Children’s Trust, un groupe de jeunes Américains courageux qui poursuivent le gouvernement fédéral pour exiger une action climatique. 

5. ENCOURAGEZ-LES À AGIR

Lorsque les enfants – ou les adultes, d’ailleurs – ont peur ou sont inquiets, il est essentiel qu’ils se sentent habilités à faire des changements: il n’y a pas de meilleur pommade pour l’anxiété que l’action. Voici quelques mesures concrètes que les enfants peuvent prendre. Quoi que vos enfants décident de faire, encouragez-les à impliquer leurs amis et à utiliser les réseaux sociaux pour élargir leur portée.  

Les forêts sont un allié important dans la lutte contre le changement climatique. Voici quelques conseils sur la façon dont les enfants peuvent aider à prévenir la déforestation 

S’ils sont assez vieux pour utiliser les médias sociaux, encouragez-les à les utiliser pour sensibiliser.

Aidez vos enfants à écrire une lettre personnelle à leur bourgmestre. C’est une excellente leçon d’éducation civique pour démarrer!

Mesurez votre propre empreinte carbone et explorez les changements simples que vous pouvez apporter pour donner l’exemple et réduire votre propre empreinte carbone.

Ensemble, nous pouvons tous faire une différence

Plantez un arbre! Les arbres sont notre meilleure défense contre le changement climatique. Plantez et entretenez un arbre dans votre cour, votre école ou votre jardin communautaire ou soutenez des initiatives visant à augmenter les espaces verts dans votre communauté.

Bien que mes enfants puissent encore finir en larmes, je me sens beaucoup mieux préparé à aborder le sujet du changement climatique avec eux. Peut-être que cette fois je laisserai papa en dehors de ça.