Economie

5 conseils pour mettre en place un comité de direction

Toute entreprise, qu’elle soit petite ou grande, a besoin de personnes qualifiées et compétentes pour mener à bien les différentes politiques de gouvernance. Très souvent les patrons d’entreprise bien administrés sont distingués pour leur leadership et leur abnégation au travail. Mais en réalité, derrière eux c’est toute une équipe qui a longuement travaillé pour relever les défis de chaque jour afin d’obtenir un résultat si élogieux. Le comité de direction est un outil stratégique qui peut contribuer fortement à l’amélioration des performances de votre entreprise. Voici 5 conseils qui vous seront utiles dans la mise en place du comité de direction de votre entreprise.

Installez une ambiance empreinte de solennité lors de la tenue de votre comité de direction

A lire également : Le nouveau phénomène des GPS de tracteurs volés

Le comité de direction n’est pas comme les réunions ordinaires où le personnel parle bon enfant. Les participants doivent ressentir que c’est une séance au cours de laquelle veulent se prendre des décisions de grandes importances pour l’entreprise. Il ne s’agit surtout pas de créer un mal-être. Rêvez d’ailleurs à Paris peut vous procurer de superbes salles de réunion ou de séminaire pour tenir votre comité de direction dans l’intention de changer un peu les vieilles habitudes.

N’hésitez pas à faire confiance à votre personnel

Une agréable ambiance de travail ne peut être obtenue que grâce à des participants actifs. La plupart des chefs d’entreprise espèrent dénicher un érudit capable de solutionner tous les problèmes avant de se lancer dans la mise sur pied d’un comité de direction. Mais en réalité, ce n’est pas une raison suffisante pour retarder la mise en place de cet outil stratégique, car cela crée un nouveau dynamisme. Mais quand faut-il commencer ?

A lire en complément : Comment obtenir un prêt personnel rapidement ?

Il n’existe pas une date fétiche pour débuter cela. La période idéale pour le faire est lorsque le patron de l’entreprise sent que l’organisation interne se complique et qu’il ne sait plus à qui s’adresser pour avoir de bonnes réponses à ses questions.

Mettez les questions d’égocentrisme à côté

Vous venez de prendre la décision de mettre sur pied votre comité de direction. Mais qui peut y rester ? C’est une question à laquelle vous devez prêter une grande attention. En effet, le comité de direction est l’instance d’une entreprise où toutes les décisions sont prises en collégialité. Il est donc capital de ne pas du tout choisir un personnel qui ne sera pas à la hauteur de la tâche. En quelques termes simples, le comité de direction est un échantillon représentatif du personnel et seuls les méritants peuvent y avoir accès.

Faites respecter l’ordre du jour

Le comité de direction est une instance de haute importance dans une entreprise, car il met en place des stratégies à moyen terme pour améliorer la performance de l’entreprise. Mais malheureusement, la plupart des membres du comité de direction ne respectent pas l’ordre du jour et préfèrent orienter les discussions dans le sens d’une causerie sur des affaires courantes. Tout en privilégiant les dossiers cruciaux, choisissez une méthodologie qui permet à tous les services d’intervenir dans les discussions.

Choisissez la meilleure fréquence de réunion

En fonction des besoins, la fréquence des réunions du comité de direction ne doit pas être trop rapprochée. Une réunion par mois suffit a priori, mais à des occasions exceptionnelles, elles peuvent avoir lieu pour discuter sur des questions d’urgence. Lors des premières assises, ne soyez surtout pas surpris du non-enthousiasme de quelques participants qui est dû au changement d’habitudes.