Loisirs

Comment garder une orchidée ?

L’orchidée n’est pas comme n’importe quelle autre plante. Il s’agit d’une plante délicate et assez fragile requérant beaucoup d’attention et de l’entretien. Que faut-il faire pour garder une orchidée ? Quels sont les gestes à adopter pour entretenir cette plante ? Quelques astuces et conseils vous aideront à réussir haut la main ce projet.

L’arrosage d’une orchidée

La partie arrosage est une étape vitale pour garder une orchidée en bonne santé. Vous vous doutez bien que le mot vital n’est pas utilisé à la légère ici. Surtout qu’une orchidée est une plante fragile, soulignons-le. Vous l’aurez sûrement remarqué, mais les pots pour orchidées laissent souvent passer l’eau. Le fait est que qu’un contact direct entre l’eau et la racine de la plante est nocif pour cette dernière.

A lire aussi : Https aka ms remoteconnect : réparer Minecraft

Clairement, vous ne devez arroser la plante que lorsqu’elle a soif. Comment savoir ? Les racines d’une orchidée sont très expressives. D’ailleurs, vous pouvez déterminer l’état de santé de la plante rien qu’en regardant ses racines. En fait, si les racines de la plante blanchissent, alors cela veut dire qu’elle a besoin d’être hydratée. Par contre, si elles sont bien vertes, alors c’est le signe d’une bonne hydratation.

Lors de la démarche, vous pouvez très bien utiliser l’eau du robinet et d’en remplir le cache-pot. Laissez le pot tremper pendant quelques minutes. Par la suite, laissez égoutter le tout avant de changer le cache-pot. Vous voyez également que le pot et le cache-pot jouent un rôle important dans l’entretien d’une orchidée.

Lire également : Le point sur les meilleurs parcs d’attractions d’Europe

L’usage de l’engrais

Avec une orchidée, l’adage « plus il y a d’engrais, mieux c’est », n’est pas du tout valable, au contraire ! En effet, il est impératif d’utiliser l’engrais avec délicatesse quand on entretient des orchidées. D’ailleurs, une orchidée peut très bien se développer sans que vous ayez à utiliser un quelconque engrais. Seulement, l’utiliser un peu de temps en temps lui fera aussi beaucoup de bien.

Clairement, vous pouvez pulvériser directement l’engrais sur les racines. Sinon, vous pouvez aussi faire tremper la motte dans de l’eau où vous aurez préalablement dilué l’engrais. Faites cette démarche tous les 15 jours et ce sera déjà très bien.

Sinon, il est impératif d’utiliser de l’engrais spécial pour orchidées. D’ailleurs, il est conseillé d’avoir sous la main 2 types d’engrais :

  • Un pour la croissance des feuilles
  • Un pour la floraison de la plante

En outre, ne mettez pas d’engrais à votre orchidée après sa floraison. Il s’agit de la période de repos de votre plante. Laissez la alors se reposer pendant quelques semaines.

Les feuilles et les fleurs qui fanent

Les feuilles ainsi que les fleurs qui fanent est un phénomène naturel chez les plantes. D’ailleurs, c’est d’autant plus vrai pour l’orchidée qui fane souvent entre 2 floraisons. Que ce soit par phénomène naturel ou à cause d’un manque d’eau, il convient toujours d’agir. Dans les deux cas également, vous pouvez très bien sauver la plante.

Il faut savoir que les fleurs d’orchidées fanent à partir de la base de la tige florale. Il va sans dire que vous devrez les enlever puisqu’elles ternissent la beauté de la plante et deviennent facilement des nids de parasites. Il en va de même pour les feuilles qui jaunissent. Ne les laissez pas sur la plante.

En gros, vous devez enlever tout ce qui est fané, sec ou encore abîmé sur votre plante. Si vous devez utiliser un sécateur pour couper, veillez à bien le stériliser d’abord. On ne soulignera jamais assez le fait qu’une orchidée est une plante fragile. Elle peut très bien mourir à cause d’une maladie.

Le rempotage d’une orchidée

Rempoter une orchidée est une étape vitale dans la vie de la plante. Comme son nom l’indique, cette démarche vise à changer non seulement le pot de votre plante, mais surtout son substrat. Au fur et à mesure du temps, ce dernier se décompose. Dans quel cas les racines de votre orchidée seront asphyxiées. Ce qui va tuer la plante.

Rempoter votre orchidée permettra surtout de lui redonner de la vigueur. Après tout, dans la démarche, vous allez l’aider à se débarrasser de ses racines mortes et abîmées tout en lui prodiguant un nouveau substrat.

D’une manière générale, une orchidée n’a pas besoin d’un grand pot. Cette plante a pour particularité d’aimer être à l’étroit. D’ailleurs, une orchidée remplit d’abord le pot de ses racines avant de commencer à fleurir. De ce fait, lors du rempotage veillez à utiliser un pot de la même taille que la précédente. Bien entendu, vous pouvez très bien réutiliser l’ancien pot à condition de le nettoyer convenablement d’abord.

Quand faut-il rempoter ?

Clairement, vous pouvez rempoter votre orchidée n’importe quand. La seule règle à respecter est de ne pas rempoter une orchidée en fleur ou qui est en phase de fleurir. Idéalement, cette démarche se fait après la floraison. En outre, les orchidées épiphytes n’aiment pas particulièrement être dérangées. Un rempotage tous les 2-3 ans devrait être amplement suffisant.