Finance

Quelles sont les aides pour les personnes âgées ?

aide aux personnes âgées

Au cours de la vieillesse, il est difficile de subvenir à ses propres besoins et d’être indépendant. Presque toutes les personnes âgées se retrouvent malheureusement dans cette situation. Alors pour les soulager, il est indispensable de leur apporter une assistance. C’est pour cela que plusieurs aides ont été mises en place. Vous découvrirez dans ce guide certaines d’entre elles.

L’allocation de solidarité aux personnes âgées

L’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) est un dispositif mis en place pour venir en aide aux vieillards ayant de faibles revenus. Cependant, plusieurs conditions sont à respecter pour bénéficier de cette assistance. Premièrement, votre âge ne doit pas être moins de 60 ou 65 ans. Il doit être en adéquation avec votre date de naissance. Que vous soyez seul ou en couple, vous êtes éligible à cette allocation.

A découvrir également : Quel est le meilleur comparateur ?

En raison des revenus réguliers, le montant versé dans le cadre de l’ASPA peut varier. Toutefois, vous pouvez percevoir le plafond fixé. Pendant qu’une personne âgée vivant en couple peut recevoir environ 1400 euros par mois, un célibataire peut percevoir environ 900 euros.

L’aide sociale à l’hébergement

Tout comme l’ASPA, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est conditionnée par votre âge et votre situation de résidence. En effet, cette aide a pour but de prendre en charge les frais d’hébergement (en partie ou en intégralité) des personnes concernées. Ces dernières doivent quand même vivre au sein d’un EHPAD, dans une résidence-autonomie ou dans une unité pour les soins de longue durée.

A voir aussi : Pourquoi ethereum augmente ?

Après l’acquittement des tarifs d’hébergement, un certain montant peut être versé à la personne bénéficiaire pour qu’elle satisfasse ses besoins personnels. Cette aide est accordée par le conseil départemental.

Les aides pour l’assurance maladie

L’aide à l’assurance maladie a été mise en place pour remplacer la CMU-C (couverture maladie universelle complémentaire) et l’ACS (aide pour le paiement d’un complémentaire santé). Elle couvre les dépenses liées à la santé des personnes âgées à travers le complémentaire santé solidaire (CSS).

L’allocation supplémentaire d’invalidité

L’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) est l’assistance portée aux personnes invalides qui détiennent une carte de pension. Lorsque l’âge de retraite n’est pas encore atteint, vous pouvez faire usage d’une carte d’invalidité. Pour bénéficier de cette aide, vous devez forcément résider sur le territoire français.

Par ailleurs, vous pourrez percevoir une pension. Il peut s’agir d’une pension d’invalidité, de vieillesse, de carrière longue, de retraite anticipée ou de retraite. La situation financière du demandeur doit être analysée pour définir le montant de l’allocation à verser.

L’allocation personnalisée d’autonomie

L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) se distingue en plusieurs formes : l’APA réalisée à domicile et celle effectuée dans un EHPAD. Elle a pour but de couvrir les besoins de la vie quotidienne des personnes âgées en perte d’autonomie. Leur niveau de dépendance ainsi que leur âge (60 ans au moins) sont pris en compte lors du calcul du montant à octroyer.

 

En définitive, il existe de nombreuses aides pour les personnes âgées. En fonction de leur âge ou de leurs conditions, elles peuvent bénéficier de l’ASPA, l’ASH, l’ASI, l’APA ou encore de l’aide pour l’assurance maladie.