Famille

Comment présenter ses condoléances ?

Il est toujours difficile de trouver les mots quand vient le moment de présenter ses condoléances. L’on se pose également la question sur la façon d’y procéder. Ferait-on mieux d’écrire une lettre ou présenter les condoléances de vive voix ? Voici quelques indications qui vous seront utiles.

Envoyer une lettre ou être présent

Envoyer une lettre pour présenter vos condoléances ou les présenter directement dépend d’une seule chose : la nature du lien. Si vous estimez que vous êtes familier ou êtes en relation très proche avec le défunt, il faut privilégier le contact direct comme aux obsèques ou à la veillée. Vous pouvez prendre contact avec la famille par téléphone et montrer que vous partagez leur douleur.

A découvrir également : Comment écrire une lettre en anglais exemple ?

Si votre lien avec le défunt n’est pas très intime, comme le cas d’un collègue de travail ou d’un voisin, les condoléances écrites sont à conseiller. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des supports comme des cartes de deuil que vous pouvez facilement trouver sur internet. D’un autre côté, il est primordial de personnaliser la lettre, d’y exprimer vos émotions tout en restant relativement formel ou familier.

Adopter les bons gestes et choisir les mots

A voir aussi : Comment rédiger une lettre de demande de congé annuel ?

Le but étant d’exprimer que vous partagez les douleurs de la famille, il faut ainsi adopter des gestes chaleureux. Si vous êtes très proche de la famille du défunt, il vous est permis d’enlacer les personnes à qui vous présentez vos condoléances. Sinon, une poignée de main chaleureuse fera l’affaire.

Pour ce qui est des mots et des phrases, il est impératif que vous utilisiez des formules simples. Une phrase telle que « je partage vos douleurs » est à privilégier par rapport à « je sais ce que vous ressentez ». Il ne faut pas hésiter à tutoyer si la personne est proche. Que ce soit pour l’oral ou pour l’écrit, vous trouverez facilement sur le net les phrases à utiliser et à éviter lors d’une présentation de condoléances.

Quand présenter ses condoléances ?

Le moment idéal pour présenter vos condoléances est le plus vite possible. Il peut se faire à plusieurs occasions.

Au lieu du décès

Étant très proche du défunt, vous serez informé du triste évènement dans les plus brefs délais. Vous pouvez ainsi vous rendre sur les lieux et présenter tout de suite vos condoléances et proposer votre aide et soutien. Vous pourrez réitérer la présentation ultérieurement à des moments plus calmes si besoin est.

À la veillée commémorative ou aux funérailles

Si vous êtes proche du défunt, vous serez donc présent à la veillée ou à la aux obsèques. Le moment idéal pour présenter vos condoléances est à la veillée commémorative. Si vous n’êtes pas présent pendant la veillée, vous pouvez attendre les cérémonies des obsèques pour présenter vos condoléances à la famille.

Pendant une visite ultérieure

S’il vous a été impossible d’assister ni à la veillée ni aux cérémonies, vous pourrez vous rattraper. Néanmoins, il est nécessaire que vous décidiez de la date de votre visite avec la famille. Présenter vos condoléances est éviter au-delà d’un mois après l’enterrement.