Immobilier

Les différences entre un courtier immobilier gratuit et courtier immobilier payant

Le secteur immobilier a eu un grand essor ces dernières années. De plus en plus de personnes désirent avoir un habitat confortable et sécuritaire à leur disposition. Toutefois, y parvenir n’est pas une chose aisée. Pour ceux qui n’ont pas beaucoup de connaissances en la matière, l’appui d’un courtier immobilier serait d’une très grande utilité. Celui-ci vous permettra de trouver le produit qui sera en votre convenance, mais aussi vous accompagnera dans les différentes démarches qui seront nécessaires dans ce cas de figure. Toutefois, on peut noter qu’il y a deux types de courtiers. Il y a ceux qu’il faut rémunérer et d’autres qui offrent des services gratuits au client.

Les spécificités du courtier gratuit

Le courtier gratuit se caractérise par le fait qu’il ne demande pas de paiement à son client qui souhaite faire un emprunt auprès de la banque afin d’obtenir un logement. Toutefois, ce manque de facturation ne veut pas dire que celui-ci ne reçoit pas d’honoraires. En effet, ce courtier immobilier, en échange de son service, perçoit une commission de la part de la banque en tant qu’apporteur d’affaires. Elle représente en général 1 % du montant emprunté par le client auprès de l’institution financière. Par exemple, un courtier intervenant dans un contrat de prêt de 100?000 euros percevra 1000 euros comme commission. Ce système a pour avantage de permettre de réduire des charges au client, mais aussi cela rend plus facile le fait de trouver des clients au courtier.

A découvrir également : 2 raisons de contacter une agence immobilière

Les spécificités du courtier payant

La principale caractéristique du courtier payant réside dans le fait qu’il propose un service qui n’est pas gratuit pour le client. Celui-ci est tenu de le rémunérer après qu’il l’ait accompagné dans son projet. Cette rémunération est souvent plafonnée à 1 ou 2 % du crédit et d’autres appliquent directement la somme de 9500 euros. Toutefois, il reçoit aussi une commission de la banque. Par conséquent, dans ce cas de figure, il est doublement payé. Cependant, avec la concurrence qui se fait de plus en plus fort ces dernières années dans ce secteur, cette pratique est petit à petit abandonnée. En effet, il est difficile de trouver des clients dans ces conditions. Cette majoration est pour de très nombreuses personnes un inconvénient majeur.

A lire aussi : Comment trouver un serrurier compétent ?

En somme, la différence entre un courtier payant et un courtier gratuit réside sur les frais de dossier. Si c’est gratuit chez l’un, chez l’autre il va falloir pour le client déverser une certaine somme.