Immobilier

Défiscalisation avec la loi Pinel

Aujourd’hui plus que jamais il est temps de penser à des moyens de pouvoir gagner plus d’argent. La crise actuelle, due à la pandémie de COVID-19, fait en effet craindre de nombreuses pertes. Les entreprises comme les particuliers s’inquiètent du futur, c’est la raison pour laquelle ils recherchent tous des solutions pour ne pas subir trop intensément les effets de cette situation pour le moins compliquée. Que faire, alors que l’économie subit un ralentissement, tous secteurs confondus, et que le chômage, partiel comme technique, est en hausse ? Comment imaginer un avenir radieux avec une économie en berne ? L’idéal est d’avoir un peu d’argent de côté.

Investir dans l’immobilier

On ne le dira jamais assez : investir dans la pierre est une valeur sûre pour tous. En effet en achetant certains types de biens, il est possible de bénéficier d’une défiscalisation immobilière. C’est l’État qui, au fil du temps, permet aux particuliers désireux d’investir leurs économies, de bénéficier de remises d’impôts lorsqu’ils acquièrent des biens neufs, destinés à être loués, par des particuliers ou des entreprises. Différentes disposions ont ainsi vu le jour, au cours de ces dernières décennies, et qui offrent ce très gros avantage aux foyers qui investissent.

A lire aussi : Comment trouver un serrurier compétent ?

Les différentes dispositions légales

Qu’il s’agisse de la loi de Robbien, de la loi Malraux, de la loi Pinel ou encore de la loi Denormandie, chaque ministre qui a souhaité proposer ce type d’avantages a laissé son nom dans l’histoire. Les particuliers, eux, ont donc la choix parmi plusieurs options possibles, pour réaliser des investissements qui puissent s’avérer lucratifs, tout en leur offrant l’opportunité de défiscaliser une partie de ce qu’ils gagnent. En règle générale, les promoteurs font en sorte que les biens qu’ils construisent correspondent aux diverses chartes concernées, ce qui permet aux investisseurs de placer leur argent en étant plus sereins quant à ce qu’ils devront régler à l’État.

A lire également : Une solution immobilière qui convient bien aux golfeurs