Loisirs

Comment faire des cellules en peinture sans silicone ?

L’huile de silicone est assurément le secret pour réussir les cellules. Seulement, il est possible d’avoir de belles cellules sans silicone. En peinture, cette technique est appelée « acrylique pouring » ou encore « peinture fluide ». Si vous voulez réussir à ce niveau, voici tout ce qu’il faut savoir sur cette technique.

L’acrylique pouring : kesako ?

 

A lire également : Comment choisir une théière en fonte ?

Avant de parler de maîtrise, il est bon de bien connaître le concept. Alors, la peinture fluide ou acrylique pouring, qu’est-ce que c’est ? Clairement, il s’agit d’une technique utilisant de la peinture acrylique fluide versée sur un support. Comme vous vous en doutez, il y a bien différentes manières de verser la peinture.

Le pouring peut être utilisé sur différents supports et pour différents objectifs comme par exemple en guise de décoration sur un tableau. Il est également possible d’opter pour cette technique en guise de fond ou pour faire une partie du tableau. D’une manière générale, le rendu final est assez aléatoire, mais est toujours magnifique.

Lire également : Grands-parents : quels cadeaux leur offrir pour Noël ?

Cette technique est parfois critiquée par certains pour être répétitive. Pourtant, il n’en tient qu’à vous de l’utiliser pour que le résultat soit tout simplement unique. Dans tous les cas, cette technique est fascinante et est accessible à tous les niveaux. D’ailleurs, si vous êtes un débutant en peinture, vous allez particulièrement l’apprécier.

Quel est le fonctionnement ?

Maintenant que vous connaissez le concept de cette technique, comment cela fonctionne au juste ? Clairement, il vous faudra mélanger de la peinture acrylique avec un médium spécifique. C’est après que vous allez passer par l’étalage afin de créer des formes graphiques. C’est en ajoutant des silicones que vous obtiendrez des cellules. Plus il y aura de silicones, plus vous aurez de cellules.

Bien entendu, il est tout à fait possible d’avoir des cellules sans pour autant utiliser de l’huile de silicones dans la partie blanche. L’une des techniques pour ce faire est d’étirer la peinture blanche de haut en bas sur les autres couleurs. Bien entendu, il vous faudra mélanger de l’huile de silicone dans les autres couleurs pour obtenir les cellules.

Quel matériel ?

Vous l’aurez compris, réussir cette technique nécessite non seulement une certaine adresse, mais aussi l’utilisation de matériels spécifiques.

Le support

Avec l’acrylique, le type de support que vous pouvez utiliser est particulièrement varié. Seulement, il y a quelques critères de base qui peuvent vous aider à choisir à ce niveau. Clairement, il est indispensable que le support soit plat et bien lisse tout en étant rigide. Dans le cas d’un support poreux, il faudra l’apprêter.

La peinture fluide

La peinture que vous allez utiliser doit également être bien fluide. Ici encore, vous avez une large gamme de choix comme la peinture liquide, la peinture semi-épaisse, les encres ou encore les pigments secs. Bien entendu, il faudra obligatoirement adapter votre médium à votre choix.

Le médium et l’eau

Il va sans dire que le médium est indispensable pour le pouring. Il s’agit du produit qui va garantir la consistance de l’acrylique. D’une manière générale, il faut trouver le bon équilibre puisque votre peinture ne doit être ni trop liquide ni trop épaisse. L’idéal serait d’avoir une consistance proche du miel coulant.

L’acrylique est soluble dans l’eau. Raison pour laquelle il faudra l’ajouter afin que votre peinture soit plus liquide.

L’huile de silicone

Si vous voulez créer des cellules, il est indispensable d’utiliser de la silicone. Ici, l’excès est à éviter puisque quelques simples gouttes suffiront amplement. Bien entendu, si vous voulez que le résultat soit particulièrement chargé, alors ajoutez autant d’huile que nécessaire.

Une recommandation sur la quantité ? 3 à 4 gouttes seront suffisantes pour un demi-gobelet de peinture. Cela vous permettra d’obtenir des cellules jusqu’à 2 cm de diamètre en moyenne.

Les outils

Réussir en acrylique n’est pas forcément une question d’outils. Vous n’avez donc pas à vous ruiner à ce niveau pour avoir des résultats impeccables. Voici quelques essentiels faciles à trouver :

  • Des gobelets ou petits pots
  • Des bâtonnets
  • Des punaises hautes ou couvercles à chaussures pour faciliter le séchage
  • Des gants
  • Une blouse
  • Des protections (cartons, vieux journaux, …)

Quelques compléments que vous pouvez utiliser :

  • Des pipettes
  • Une aiguille

Quelques outils pour créer de l’effet :

  • Un chalumeau
  • Une paille
  • Une feuille transparente

Comment préparer ses couleurs ?

Maintenant que vous avez tout le nécessaire à portée de main, il est temps de passer à la pratique. La première chose à faire est de bien choisir vos couleurs ainsi que vos médiums. Vous n’avez pas besoin de vous prendre trop la tête à cette étape. Il vous suffit d’utiliser vos tubes de peinture acrylique habituels et choisissez tout simplement un médium spécifique au pouring.

Faites ensuite le mélange pour avoir la bonne consistance. Cette étape peut prendre un peu de temps. Pour ce faire, vous pouvez répartir chaque couleur dans un gobelet et ajouter autant de médium que nécessaire. N’hésitez surtout pas à ajouter quelques gouttes d’eau pour avoir le meilleur résultat.