Mode

Intemporels, ces symboles ont conquis la bijouterie

L’art de façon globale ne commence ni ne se finit jamais. Éternel recommencement, il s’inspire de son passé et nourrit son futur. Il suffit de regarder les devantures des joailleries de luxe pour en être convaincu. Les traditions continuent d’influencer les créations modernes, et les formes les plus classiques sont réinterprétées à loisir chaque saison. Parmi les symboles fétiches des créateurs de bijoux, on retrouve des signes mathématiques, comme l’infini. D’autres sont inspirés des mythologies anciennes ou destinés à représenter des objets concrets -typiquement, la croix de vie et le cœur.

Le signe infini, symbole de l’union et de l’éternité

Ce n’est pas un hasard si le signe de l’infini est parfois utilisé dans les notices biographiques afin d’identifier le mariage de deux personnes. Témoignage d’éternité, de recommencement incessant, d’absolu, l’infini représente aussi l’amour plus fort que les difficultés de la vie, qui dure jusqu’à la mort et même après pour les croyants.

A lire également : Quelle couleur de cheveux en 2020 ?

Les bijoutiers s’emparent volontiers du signe de l’infini pour créer des colliers, des bracelets et des pendentifs célébrant la durée éternelle de l’amour. L’origine du symbole est à chercher au 17ème siècle. C’est un mathématicien, John Wallis, qui lui donne sa forme de huit couché. Depuis, l’infini a largement dépassé le cercle des scientifiques et s’est propagé dans la culture populaire, comme un témoignage de fidélité, de durabilité et d’éternité.

La croix de vie, porteuse des mystères de l’Égypte ancienne

Désignée par une croix dont la barre verticale haute est remplacée par une boucle, la croix de vie   figure parmi les symboles les plus évocateurs de l’Égypte et de ses mythes. Très souvent maniée par les dieux ou par leurs représentants sur Terre comme le pharaon, la croix de vie égyptienne, aussi nommée ânkh, est connue pour ses différentes significations :

A voir aussi : Quelle taille de chapeau pour bébé ?

– la continuité de la vie après la mort ;

– l’immortalité et la puissance des dieux ;

– l’union du féminin et du masculin ;

– la fertilité et la capacité à donner la vie ;

– la protection contre les forces mauvaises et contre les coups du destin.

Dans la culture populaire, la croix de vie apparait comme un signe de mystère, un symbole spirituel qui peut laisser supposer la présence de forces supérieures. Son usage au cinéma ou en décoration s’avère connoter l’Égypte ancienne et les croyances des populations des derniers millénaires. 

En joaillerie, l’ânkh a plutôt une valeur de talisman. Il est arboré par ses propriétaires dans le but de favoriser la venue d’évènements positifs et la protection de la personne dans son quotidien.

Le cœur, signe d’amour, d’amitié, de santé et de puissance

Quel symbole est plus universel et plus fort que celui du cœur ? Signe d’amour en premier lieu, il témoigne aussi de la vitalité, de la puissance, de l’amitié, du courage ou des sentiments.

Le cœur apparait pendant l’Antiquité sous sa forme symbolique. Il est peu à peu repris à la place des représentations réalistes de l’organe, notamment dans certains schémas biologiques de Léonard de Vinci. On ignore exactement d’où provient l’idée de ce triangle surmonté de deux courbes, mais il pourrait être une référence aux feuilles de certains végétaux utilisés à l’époque pour contrôler les grossesses.

Les joailliers se servent de la forme du cœur pour créer des bagues de fiançailles, des alliances, des pendentifs à offrir à son amoureux ou son amoureuse. D’ailleurs, il existe un type de taille de diamant particulier, au nom de cœur et flèche, qui est très apprécié au Japon et s’offre volontiers entre époux.

À savoir : associé à la couleur rouge, le cœur symbolise l’amour passionné. Le cœur orange ou jaune est plutôt signe d’amitié et de bienveillance. Représenté avec une teinte bleue, le cœur évoque la fraternité, la confiance. L’amour platonique est lié au cœur blanc, tandis que le cœur violet s’attache à retranscrire le désir.

Source images : pexels.com