Famille

Quelles sont les conditions pour avoir les allocations familiales ?

La branche de la sécurité sociale est soutenue par le Fonds national d’aide à la famille (CNAF). Les principaux avantages financiers accordés par les FAC aux personnes âgées sont l’aide au logement (APL et ALS). Le Fonds d’allocations familiales gère également deux minima sociaux et organise des actions sociales en faveur des familles.

Qu’ est-ce que le Fonds national d’allocations familiales ?

La Caisse nationale des allocations familiales (CNAF) gère la branche familiale de la sécurité sociale . Il développe l’action sociale dans plusieurs domaines :

A lire également : Comment présenter ses condoléances ?

  • petite enfance (soutien à des réceptions individuelles ou collectives, soutien financier aux parents),
  • soutien aux familles (médiation familiale et soutien scolaire),
  • prévention des exclusions (aide financière, mesures sociales, lutte propriété résidentielle),
  • soutien aux jeunes adultes (droit à l’intégration sociale, aide au logement),
  • loisirs et vacances en famille (activités de loisirs pendant les vacances).

Un réseau de 102 allocations familiales (CAF) verse des prestations familiales aux usagers (actifs, inactifs ou retraités) et réalise des mesures sociales au niveau des départements, en fonction des besoins de l’assuré.

travailleurs et les opérateurs du secteur agricole reçoivent des allocations familiales de la Caisse de la Mutualité Sociale Agricole (CMSA) Les , qui agit également en tant que caisse de pension.

A lire aussi : Pourquoi faire une liste de naissance en ligne ?

Quelles sont les subventions au logement des allocations familiales ?

La Caisse Nationale des Allocations Familiales (CNAF) et la Caisse de la Mutualité Sociale Agricole (CMSA) accordent une aide au logement de tous leurs assurés : aînés, étudiants et familles.

Personnes âgées sont principalement concernées (non cumulatives) par les aides suivantes :

  • aide au logement personnalisé (APL) est destinée à toute personne qui loue un contrat de logement (y compris les contrats de logement pour personnes âgées) ou qui a contracté l’un des prêts suivants :
  • L’Allocation de logement social (ALS) est destinée à donner droit à l’APL ( y compris les locataires d’appartements non contractuels, mais dans certaines conditions de santé et de confort).
  • L’

Cette allocation familiale est octroyée dans les conditions fixées par les fonds .

Votre montant prend en compte :

  • le revenu du bénéficiaire,
  • le nombre d’enfants du bénéficiaire (le cas échéant),
  • la zone géographique

  • , le montant payé pour son loyer ou son prêt

Les allocations de logement mensuelles versées sont les suivantes : non recouvrable après le décès du bénéficiaire.

Quels sont les outils pour les pauvres ?

La Caisse des allocations familiales accorde également deux minima sociaux :

  • L’ allocation pour invalidité adulte (AAH) est destinée aux personnes âgées de 20 ans et plus dont le taux d’invalidité est de 50 % ou plus et dont le revenu est faible (les limites des ressources sont révisées annuellement). Pour les personnes âgées de 60 ans et plus bénéficiant de cette allocation familiale et d’une pension de vieillesse, le montant de l’allocation est égal à la différence entre la pension et le plafond mensuel de l’AAH (860 euros au 1er janvier 2019).
  • Le

  • revenu actif de solidarité (RSA) est destiné aux personnes âgées d’au moins 25 ans et n’ayant pas de limite d’âge. Toutefois, d’autres aides peuvent être accordées au bénéficiaire à l’âge minimum légal. Il doit adhérer à la Caisse des allocations familiales (CAF) ou la Caisse de Mutualité Sociale Agricole (CMSA) pour connaître ses droits. Le bénéficiaire doit être stable et efficace en France.

Les demandes d’AAH ou de RSA sont adressées à  :

  • le Centre municipal des mesures sociales (CCAS) de la ville (où sont également fournies des informations sur les conditions d’attribution et de calcul des montants de base de l’allocation mensuelle),
  • les services sociaux du Conseil général,
  • une association agréée par le Département,
  • l’ allocation familiale (CAF) ou le Fonds de mutualité sociale agricole (CMSA).